Sites e-commerce : quel remboursement des vendeurs tiers ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 21 août 2020 à 16h02
E Commerce Vendeur Tiers
58%En France, la part des vendeurs tiers dans les ventes réalisées sur Amazon était de 58% en 2018.

Lorsque vous achetez quelque chose sur un site marchand comme CDiscount ou Amazon, vous n’êtes pas toujours réellement client du site.

Des sites tiers sur les marketplaces

En effet, sans le savoir, vous tombez parfois sur des articles proposés par un vendeur tiers sur la place de marché, totalement intégrée au site de e-commerce. La conséquence, c’est qu’en cas de souci, par exemple, si le produit ne vous convient pas et que vous désirez le renvoyer, ou encore, si celui-ci tombe en panne, c’est avec ce marchand, et non le site, que vous devez vous arranger. Et ce n’est pas toujours simple.

Plus embêtant encore, le marchand peut disparaître, alors même que votre produit est toujours sous garantie, au risque pour vous de vous retrouver le bec dans l’eau.

Restreindre ses requêtes sur les sites e-commerce

Aux Etats-Unis, dans deux affaires distinctes, la Justice a estimé qu’Amazon était responsable des produits vendus sur sa place de marché par des tiers, si ceux-ci sont défaillants. En France, en cas de souci avec un produit vendu par un tiers sur la “marketplace” d’Amazon, le service client propose assez facilement un retour et un remboursement. On imagine qu’il le fait d’autant plus facilement que le marchand existe toujours : la somme remboursée lui sera alors défalquée de ses prochaines ventes.

Néanmoins, si vous voulez être sûr de bénéficier des conditions de vente et de garantie optimales proposées par les sites de e-commerce, vous pouvez toujours décider de restreindre les réponses à vos requêtes aux seuls produits vendus directement par eux, et non par des tiers. Quitte, souvent, à accepter de payer un peu plus cher... C’est tout simplement le prix du service.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Sites e-commerce : quel remboursement des vendeurs tiers ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis