Snapchat : vers un carton boursier du réseau social des jeunes

Par Olivier Sancerre Modifié le 16 octobre 2016 à 12h40
Snapchat Introduction Bourse 2
25 MILLIARDSLe réseau social est valorisé à 25 milliards de dollars.

Si vous avez plus de 24 ans, il y a des chances pour que vous n'ayez jamais mis les pieds dans l'application Snapchat. Ce réseau social fréquenté par plus de 100 millions d'utilisateurs plutôt jeunes (une majorité de 13 à 24 ans) n'est pas simple à prendre en main pour les utilisateurs plus âgés.

Cette ergonomie bien particulière et les nombreuses possibilités de partage de photos et de vidéos qui sont offertes aux utilisateurs de Snapchat font partie des atouts de ce réseau social pas comme les autres. Depuis son lancement en 2012, il n'a cessé de se poser en concurrent de plus en plus sérieux à Facebook et Twitter. Et maintenant, il est temps de penser à une introduction en Bourse.

Une valorisation à 25 milliards de dollars

Snapchat aurait mandaté deux banques d'affaires pour préparer cette introduction boursière (IPO en anglais). Morgan Stanley et Goldman Sachs ont empoché un dossier très suivi et très convoité à Wall Street, pour une bonne raison : l'entreprise est en effet estimée à 25 milliards de dollars. Un tour de table en mai a permis à l'entreprise de lever 1,81 milliard de dollars, ce qui l'a valorisé à 20 milliards ; Snpachat vaut encore plus aujourd'hui.

Diversification des revenus

La société, rebaptisée Snap le mois dernier, souhaite aussi diversifier ses sources de revenus. Elle a en effet lancé un produit physique, les lunettes connectées Spectacle, qui enregistrent des séquences vidéo d'une dizaine de secondes. Une manière de ne pas dépendre uniquement des revenus publicitaires. L'IPO pourrait avoir lieu dès le mois de mars prochain.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Snapchat : vers un carton boursier du réseau social des jeunes»

Laisser un commentaire

* Champs requis