SNCF : l’offre illimitée iDTGVMAX fait un flop

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 25 février 2015 à 16h01
Sncf Idtgv Abonnements Remboursement Clients
60 eurosContre 60 euros par mois, la SNCF proposait de voyager en illimité sur son réseau iDTGV.

L’affaire était alléchante, surtout vu les prix de la SNCF actuellement : pour 60 euros par mois, voyager de manière illimitée à bord des trains iDTGV. Seulement l’entreprise ferroviaire a finalement dû rembourser nombre de clients mécontents.

Une véritable arnaque pour certains clients qui n’ont pas manqué de faire part de leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

iDTGV : la SNCF obligée de rembourser ses clients

Deux semaines seulement après son lancement en fanfare,où les 10 000 abonnements se sont écoulés en 24 heures à peine, la SNCF a déjà dû rembourser pas moins de 500 personnes, révèle mercredi 25 février Le Parisien. La cause ? Une offre mensongère pour certains, une véritable arnaque pour d’autres. Bref, peu semblent y avoir trouvé leur compte.

Voyages illimités sur le réseau iDTGV contre 60 euros par mois

L’affaire était assez tentante, sur le papier du moins. Lancée à l’occasion des 10 ans d’iDTGV, elle avait pour but de proposer aux 10 000 chanceux la possibilité de voyager de manière illimitée sur toute le réseau iDTGV, moyennant un prix de 60 euros par mois. A ce tarif, il était clair que l’abonnement était très vite rentabilisé.

Trop peu de destinations et trop peu de trains

L’opération commerciale fonctionne. Les 10 000 abonnements s’écoulent comme des petits pains. Certains clients déchantent pourtant assez vite. Le réseau iDTGV propose des voyages Paris-province et province-Paris, en nombre inférieur à celui des TGV classiques pour une cinquantaine de destinations en France. Les clients reprochent aujourd’hui à la SNCF trop peu de destinations, et surtout trop peu de trains. Certains même arguent que la SNCF proposait des trajets avant d’avoir vendu ses abonnements, qui ont mystérieusement disparu après la vente des 10 000 sésames.

Côté SNCF, on reproche aux clients d’avoir sauté sur l’offre sans en consulter les conditions. Aujourd’hui, 500 personnes ont pu être remboursée, mais logique commerciale oblige, il n’est plus possible de se voir rendre son argent, le délai de rétractation est aujourd’hui passé…

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis