Jeux vidéo : Sony rachète Bungie, vers une guerre ouverte contre Microsoft ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 1 février 2022 à 16h09
Pdg Sony Revele Ps5 Sera 100 Fois Plus Rapide Que Ps4
3,6 MILLIARDS $Sony a mis sur la table 3,6 milliards de dollars pour s'offrir Bungie.

Le secteur des jeux vidéo entame l’année 2022 avec deux opérations majeures, même si d’envergure différente : deux rachats dont le dernier, annoncé le 31 janvier 2022, vient confirmer la consolidation du secteur, mais présage aussi d’une guerre ouverte entre Microsoft et Sony, au moins sur le front des consoles.

Sony s’offre le studio Bungie, après que Microsoft se soit offert Activision

Le rachat a été une surprise : le 31 janvier 2022, le géant japonais Sony annonce avoir racheté le studio de développement de jeux vidéo Bungie pour la somme de 3,6 milliards de dollars. Pour les joueurs, Bungie est associé à des titres comme Halo ou encore Destiny : des titres à succès, dont le développement ne devrait pas connaître de grand changement.

Sony a en effet immédiatement rassuré les joueurs : le Studio Bungie reste indépendant, et les jeux qu’il propose seront bien multiplateformes, donc disponibles sur les trois supports principaux que sont la Playstation de Sony, la Xbox de Microsoft et sur PC, où l’OS Windows de Microsoft est roi.

Le rachat semble une réponse directe à l’autre opération majeure dans le secteur du jeux-vidéo de ce début d’année 2022 : le rachat d’Activision Blizzard pour 69 milliards de dollars par Microsoft. Une opération d’une toute autre envergure qui, de son côté, pourrait avoir certaines conséquences sur l’accès à des licences.

Sony s’offre Halo, Microsoft Call of Duty… une guerre s’annonce, au plus grand dam des joueurs ?

Si Microsoft et Sony s’offrent des studios de développement, c’est aussi pour leurs licences. Et pour les joueurs, ça peut représenter un problème. Car si Sony a confirmé que le Studio Bungie continuera de proposer des jeux multiplateformes, cela ne l’empêchera pas de développer une licence exclusive pour Playstation, d’autant plus que la console manque d’exclusivités dans les jeux de tir à la première personne, domaine dans lequel Bungie est un spécialiste.

Concernant le rachat réalisé par Microsoft, il est moins certain que le groupe de Redmond soit aussi clément : la licence Call of Duty, propriété d’Activision Blizzard, pourrait en effet devenir une exclusivité Xbox à l’avenir.

Les deux géants pourraient donc se diriger vers une guerre ouverte, afin d’attirer chacun des joueurs sur sa propre console, à grands coups d’exclusivités. Les grands perdants seront les joueurs qui devront faire des choix : à moins de ne posséder, et maîtriser, les deux consoles de salon qui coûtent chacune plusieurs centaines d’euros, ils seront interdits de certains jeux. C’est déjà le cas, mais la tendance pourrait s’accentuer.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Jeux vidéo : Sony rachète Bungie, vers une guerre ouverte contre Microsoft ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis