Sony toujours en convalescence : merci le yen

Par Olivier Sancerre Modifié le 1 août 2013 à 16h19

Sony est en train de sortir de l'ornière, après avoir connu des années très difficiles. La réorganisation du groupe, impulsée par le nouveau PDG Kazuo Hirai, commence à porter ses fruits.

Au deuxième trimestre, Sony affiche en effet des bénéfices de 35 millions de dollars - des profits certes limités, pour des revenus de 17 milliards, en hausse de 13%. Le constructeur a surtout profité de la faiblesse actuelle du yen. Sans cet effet d'aubaine, le chiffre d'affaires aurait plongé de 3%. Il y a néanmoins des signes encourageants, en particulier du côté de la division mobile : Sony a vendu 9,6 millions de smartphones durant son premier trimestre fiscal, contre 8,1 millions au précédent trimestre.

La branche jeu vidéo accuse elle des pertes de 149 millions de dollars, liées en particulier aux coûts de développement de la PlayStation 4 qui ne sortira qu'en fin d'année. D'ici là, la PlayStation 3 devrait continuer à plonger : de 3,4 millions d'unités écoulées au précédent trimestre, Sony n'en a plus vendu que 1,1 million. La division appareil photo n'est pas non plus en grande forme, avec des ventes 10% inférieures par-rapport à la même période de 2012; cependant, cette branche a généré 82 millions de dollars de profits.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis