Surendettement : un dossier sur dix lié à des dettes immobilières

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 2 février 2016 à 14h09
Endettement Depotdossier Remboursement Credit Immobilier
5,9%Le nombre de dossiers de surendettement a baissé de 5,9 % en 2015

La Banque de France a publié mardi 2 février 2016 sa nouvelle étude concernant le surendettement en France. La bonne nouvelle est la suivante : le nombre de dossiers déposés est en baisse en 2015, par rapport à 2014. En revanche, le nombre de dossiers liés à un surendettement pour cause de crédit immobilier ou de travaux, est en hausse constante depuis trois ans...

Moins de dossiers de surendettement en 2015

La Banque de France a reçu 217 302 dossiers de surendettement (que l'on dépose lorsqu'on n'est plus en mesure de payer ses dettes) en 2015. Un nombre en baisse de 5,9 % par rapport à 2014, selon l'institution. Parmi ces dossiers, toutefois, seuls 197 731 ont été jugés "recevables". Là aussi, le nombre est en baisse, de 3,9 %, par rapport à 2014.

La Banque de France signale que ce sont, comme toujours, les personnes vivant seules qui sont le plus concernées par le surendettement : les veufs, les célibataires ou encore les personnes séparées, représentent 65,2 % des dossiers reçus. Les locataires, eux, représentent 76,8 % des demandes.

Plus d'un dossier sur dix est lié... à un achat immobilier

Si le marché immobilier a repris des couleurs en 2015, avec une hausse du nombre des transactions, contracter un crédit pose de plus en plus de problèmes aux ménages français. Or, en 2015, les crédits ont été plus faciles d'accès et la tendance devrait se poursuivre en 2016, grâce aux taux directeurs historiquement bas de la BCE.

Mais les ménages ont du mal à rembourser ces crédits : avec un surendettement moyen de 107 352 euros pour les dossiers concernant un crédit immobilier, le nombre de dossiers déposés à la Banque de France augmente. Désormais, les dossiers de surendettement liés à un crédit immobilier ou à des travaux représentent 11,2 % du total (en hausse de 0,4 %). 13 % des dossiers jugés recevables en 2015 concernaient des dettes immobilières.

Les dettes liées aux crédits à la consommation, de leur côté, représentent la grande majorité des demandes : 83,3 % des dossiers en 2015 (avec un endettement moyen de 20 954 euros).

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Surendettement : un dossier sur dix lié à des dettes immobilières»

Laisser un commentaire

* Champs requis