Swatch dépense 150 000 euros le mètre carré pour un magasin à Milan

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédaction Modifié le 30 décembre 2013 à 6h26

C’est la "Fifth Avenue" de Milan, les Champs-Elysées de la capitale économique italienne : via Montenapoleone. Une avenue que s’arrachent les marques de luxe pour y ouvrir une enseigne. Et ainsi a fait la marque suisse de montres, Swatch.

Un prix exorbitant pour un emplacement de choix

Sur ce magasin, que les propriétaires voulaient vendre depuis quelques temps déjà, lorgnaient non seulement Swatch mais aussi Louis Vuitton et d’autres. L’emplacement était propriété de la famille Lorenzi, productrice de couteaux de luxe. Un emplacement qui fait angle avec la célèbre avenue Montenapoleone, centre névralgique du luxe milanais.

Des couteaux qui ont attiré nombre de personnalité, du Cavaliere Silvio Berlusconi au gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger. Mais l'emplacement était surtout une valeur sûre.

25 millions d’euros ne suffisaient pas

Swatch a sorti le grand jeu pour acheter ce « petit » magasin de 300 mètres carrés. Au départ, la société suisse a proposé un loyer annuel de 3 millions d’euros. Devant le refus de la famille Lorenzi, un premier prix, 25 millions d’euros, a été proposé.

Mais rien n’y fit, le prix n’était pas assez élevé. Ce n’est que lorsque Swatch a proposé 45 millions d’euros, soit un prix de 150 000 euros le mètre carré, que les couteliers ont dit « oui ».

Aucun commentaire à «Swatch dépense 150 000 euros le mètre carré pour un magasin à Milan»

Laisser un commentaire

* Champs requis