Un taux de chômage de 3,6% aux États-Unis

Par Olivier Sancerre Modifié le 4 mai 2019 à 21h26
Emplois Etats Unis Trump 1
0,2Le chômage a baissé de 0,2 point entre mars et avril aux États-Unis.

Les États-Unis continuent de profiter d’une économie en très grande forme. Le taux de chômage, déjà très bas, poursuit sa dégringolade.

Donald Trump, qui a fait de l’emploi son cheval de bataille, peut se réjouir des chiffres du ministère américain du Travail pour le mois d’avril. Le taux de chômage s’est ainsi établi à 3,6% le mois dernier aux États-Unis, un chiffre en baisse de 0,2 point par rapport au mois de mars. Il s’est créé en avril 263 000 emplois outre Atlantique, bien plus que le consensus des économistes qui tablaient sur 200 000 créations de postes et un taux de chômage stable à 3,8%. Tous les secteurs de l’économie embauchent.

Croissance en pleine forme

Le secteur des services a été particulièrement dynamique, avec 202 000 embauches ; c’est beaucoup moins important dans le secteur manufacturier avec 4 000 postes seulement. Difficile malgré tout de faire la fine bouche, car le niveau des salaires progresse lui aussi de 6 cents. Sur un an, les salaires ont augmenté de 3,2%… deux fois plus que l’inflation (+1,5%). Malgré tout, la Banque centrale américaine n’a pas l’intention de toucher aux taux d’intérêt. Donald Trump pousse néanmoins à une baisse de ces taux afin de redonner un coup de fouet à l’économie.

Coup de fouet

Au vu de la santé actuelle de l’économie américaine, on voit mal comment elle pourrait se montrer plus robuste encore. En rythme annuel, le taux de croissance au premier trimestre a grimpé de 3,2% ! Des chiffres qui feraient rêver n’importe quel pays européen, même s’il convient de dire que le taux de chômage est plus élevé parmi les minorités (en particulier chez les Afro-américains) et que le temps partiel est particulièrement répandu.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Un taux de chômage de 3,6% aux États-Unis»

Laisser un commentaire

* Champs requis