L’Etat touche 1,8 milliard d’euros avec la taxe sur les transactions financières

Par Quitterie Desjobert Modifié le 17 février 2021 à 15h18
Taxe Transactions Financieres Record Milliard
0,3%Le prélèvement sur les ventes d'actions est de 0,3%.

La taxe sur les transactions financières a rapporté 1,8 milliard d'euros à l'Etat en 2020. Un nouveau record depuis sa création en 2012.

L'année 2020 marque un record pour la taxe sur les transactions financières

Le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, a annoncé mardi 16 février 2021 devant l'Assemblée nationale, que la taxe sur les transactions financières avait rapporté 1,785 milliards d'euros en 2020. Un résultat en hausse de 340 millions. Le ministre a déclaré « En 2020, cette taxe sur les transactions financières a battu des records en terme de recettes pour l'Etat français, puisqu'elle nous a permis de percevoir 1,785 milliard d'euros, soit une augmentation de 340 millions par rapport à l'année précédente. »

Un record pour la taxe qui depuis 2012 prélève un pourcentage sur les opérations de ventes d'actions. Entre 2012 et 2017, ce pourcentage s'élevait à 0,2% avant de passer à 0,3%. La taxe s'applique aux entreprises ayant une capitalisation boursière de plus d'un milliard d'euros et possédant leur siège social en France.

Une bourse en bonne santé malgré une pandémie mondiale

Le montant élevé de cette taxe sur les transactions financières ou TTF montre que malgré la crise sanitaire du Covid-19 qui chamboule l'économie, la bourse reste en bonne santé et dynamique. Le résultat va même au-delà des estimations faites par le gouvernement qui à la fin de l'année 2019 tablait sur un montant de 1,1 milliards.

Olivier Dussopt explique cette hausse par « une assiette de taxation plus large qu'en 2019, avec une augmentation de la part des transactions qui sont concernées par la taxe et une augmentation du nombre d'entreprises assujetties (134 contre 132 en 2019) ». Les recettes de la taxe sur les transactions financière sont attribuées partiellement au financement de l'aide au développement, la partie restante sert à alimenter le budget de l'Etat.

Journaliste économique et politique

Aucun commentaire à «L’Etat touche 1,8 milliard d’euros avec la taxe sur les transactions financières»

Laisser un commentaire

* Champs requis