Temps sur écran : pensez à ralentir durant l’été

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 5 août 2020 à 14h36
Temps Ecran Ralentir
2Il est conseillé de limiter le temps d'écran à deux heures par jour.

L’été est souvent mis à profit pour prendre de bonnes résolutions. Celle que je vous suggère aujourd’hui concerne l’utilisation toujours excessive des écrans, en particulier des smartphones et des tablettes.

Rechercher l'option "temps d'écran"

Sur iPhone et iPad, le menu “temps d’écran” dit clairement à quoi il sert... sur Android, il faut chercher le beaucoup moins évident “bien-être numérique” pour voir combien d’heures par jour l’appareil est utilisé.

Ces menus permettent évidemment de savoir aussi quelles applications consomment le plus de temps, et vous ne serez pas étonné de trouver le plus souvent les réseaux sociaux, Youtube, et les applications de streaming en première position?

Ne pas dépasser 2 heures d'utilisation

Si la durée d’utilisation quotidienne vous paraît excessive, sachant qu’au-delà de deux heures il y a en effet un souci, vous pouvez limiter l’utilisation de la tablette ou du smartphone. On peut aussi limiter le temps imparti à une application, mais également l’interdire totalement par exemple entre 22h et 8h du matin. Ces réglages peuvent s’opérer sur l’appareil en question, mais aussi, souvent à distance, si la fonction de contrôle parental a été activée.

Bien sûr, ces conseils sont prioritairement donnés aux parents pour leurs enfants, en particulier, leurs ados. Mais à bien y réfléchir, vous pourriez tout aussi bien vous les appliquer à vous-même ! Profiter des belles journées d’été pour lâcher les écrans le soir, et limiter leur utilisation en journée n’a rien de déraisonnable.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis