Deux Français sur trois s’attendent à ce que la situation sociale dégénère

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 17 septembre 2014 à 14h47

La France est-elle sur le bord d'une nouvelle Révolution ou, tout au moins, sur le bord d'émeutes de grande envergure ? Les Français, interrogés à ce sujet par un sondage Ifop pour le journal l'Humanité, en sont quasiment certains. Préparez les barricades et commencez à faire un stock de pavés.

L'explosion sociale : un véritable risque pour les Français

Moins de 50 ans après « Mai 69 » et ses barricades à Paris, la situation pourrait se reproduire. Avec, toutefois, des revendications bien moins idéalistes que celles de la fin des années soixante portées par des étudiants pleins d'idéaux.

Si on ne sait ni quand, ni comment, on sait pourquoi : la grogne sociale monte chez les « sans dents »... notamment face aux agissements de la classe politique. Alors le risque est réel et les Français en sont conscients.

Selon le sondage Ifop publié ce mercredi 17 septembre 2014 par l'Humanité, 66% des Français estiment tout à fait possible que la situation sociale dégénère en France. Un Français sur cinq (20%) est encore plus pessimiste : pour eux ce risque est certain.

Ce sondage montre une évolution par rapport à la tension sociale en novembre 2013, au moment où l'action des Bonnets Rouges était à son paroxysme : à l'époque 76% des Français estimaient tout à fait possible que la situation sociale explose.

Reste que, si la situation s'améliore, seulement un Français sur vingt (6%) estime que le risque d'une véritable explosion sociale est à exclure.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis