Tesla vend des véhicules, mais perd de l’argent

Par Olivier Sancerre Modifié le 2 juillet 2015 à 19h21
Shutterstock 242058751
52%Au deuxième trimestre, Tesla a vendu 52% de véhicules en plus que l'an dernier.

En quelques années, Tesla a su devenir incontournable sur le marché de l’automobile. Le constructeur californien a su parler à la fibre écolo des automobilistes fortunés sensibles aux arguments écolo de la société. Et ça marche !

Malgré des prix stratosphériques, Tesla vend de plus en plus de véhicules. Au second trimestre, le constructeur a ainsi écoulé 11 507 unités, une gageure pour deux raisons : la première, c’est que le constructeur n’a qu’un seul modèle à son catalogue, la berline Model S. La seconde raison, c’est que cette voiture est réservée à ceux qui n’ont pas de fin de mois, puisqu’elle est proposée à partir de 80 000 euros en France (70 000 $ aux États-Unis) ! Et c’est sans compter les options.

Objectif ambitieux

Elon Musk, le charismatique fondateur et patron de Tesla, a fixé à ses équipes un objectifs ambitieux : atteindre les 55 000 unités vendues cette année. Le pari est bien parti, puisqu’au premier semestre, l’entreprise en est à 21 552 voitures vendues. Et son catalogue va se renforcer en fin d’année par un second modèle, le Model X, un SUV attendu de longue date.

Perte d’argent

Alors, tout va bien pour Tesla ? Non, pas encore. Malgré les bons chiffres de vente et un chiffre d’affaires qui s’est établi à 940 millions de dollars au premier trimestre, le constructeur n’arrive toujours pas à générer de profits. Il a encore perdu 154 millions au premier trimestre.

Surtout, Tesla va devoir composer avec une concurrence féroce : deux constructeurs allemands parmi les plus puissants, Audi et BMW, s’apprêtent en effet à cible le même cœur de cible.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis