Vous pensez ne jamais tricher ? Ces exemples vous prouvent le contraire !

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 15 février 2022 à 17h11
Cv Mensonger 47%25
3 ansFabriquer et utiliser un faux document (faux diplôme, fausse fiche de paie, imitation de signature...) est un délit de faux et d'usage de faux puni par la loi de 3 ans de prison et de 45 000 euros d'amende.

Tout le monde triche. Ne faites pas les innocents ! Nous trichons tous plusieurs fois par semaine, ne serait-ce qu'en ne respectant pas les limitations de vitesse, quand les radars sont loin.

Mais de temps en temps, la patrouille rattrape les tricheurs, et leur tape sur les doigts. Quand on aborde un petit village à 70 kilomètres/heure au lieu des 50 réglementaires, et que les gendarmes sont en embuscade, paf, c’est l’amende.

Mais la même chose peut aussi vous arriver si vous trichez en utilisant ou produisant de faux documents.

Faux diplôme, fausse fiche de paie, faux contrat de travail... : les exemples de tricherie sont nombreux

A Dinan, en Bretagne, un agent immobilier a écopé de six mois de prison avec sursis et de 5 ans d’interdiction de gérer pour avoir voulu ouvrir une agence immobilière à l’aide de faux diplômes. A Cambrai dans le Nord, un étudiant en médecine a pris de l’avance, et a commencé à exercer la chirurgie dentaire sans diplôme. Il risque de ne jamais pouvoir devenir médecin et écope de prison avec sursis.

A Thonon les Bains en Haute-Savoie, un instructeur d’ULM donnait des cours malgré le retrait de sa licence de vol. Non seulement il a été condamné, mais en prime ses élèves, qui n’étaient pourtant pas au courant, voient leurs heures d’instruction invalidées.

Enfin, à Vannes, encore en Bretagne, un homme d’une quarantaine d'années a écopé de 4 mois de prison ferme et de 2.500 euros d’amende pour avoir loué un appartement à l’aide de fausses fiches de paie, et d’un faux contrat de travail à durée indéterminée.

En résumé, tout le monde triche, mais certains plus que d’autres, et certains mensonges, une fois découverts, coûtent beaucoup plus cher qu’une simple remontrance, ou une simple amende. Comme dit l’adage, un homme averti en vaut deux !

Retrouvez le podcast

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Vous pensez ne jamais tricher ? Ces exemples vous prouvent le contraire !»

Laisser un commentaire

* Champs requis