Encore trop de substances « indésirables » dans les cosmétiques

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 10 décembre 2020 à 15h29
Trop Substances Indesirables Dans Cosmetiques
78%78% des Françaises se maquillent.

60 millions de consommateurs a publié dans sa revue jeudi 10 décembre, une analyse détaillée de 160 produits de cosmétique et en est venu à la conclusion que « moins d'un tiers des produits » ne présentaient pas de substances dites problématiques.

Encore trop de substances problématiques dans les cosmétiques

La revue de 60 millions de consommateurs a fait paraître jeudi 10 décembre 2020, une étude passant à la loupe l'ensemble des substance présentes dans une liste de 160 cosmétiques. Le résultat de cette analyse n'est pas bon. « Moins d'un tiers des produits » sont jugés « à privilégier ». 50 ne présentent pas de substance problématique pour 60 millions de consommateurs, « c'est toutefois trop peu ».

Une trentaine de produits sont classés en zone rouge et à proscrire totalement, car contenant une ou plusieurs substances problématiques. La grande majorité des produits sont classés dans la catégorie « orange ». Une catégorie intermédiaire, dans laquelle les produits sont considérés comme utilisables « faute de mieux ».

Fonds de teint, gels et crèmes de douche dans le rouge

Vous aimez, votre gel douche à la passion, à la senteur crème brûlée ou encore bonbons mais, s'il est bon pour votre odorat, les produits contenus à l'intérieur ne le sont pas pour votre corps. Ainsi, l'étude de 60 millions de consommateurs pointe du doigt les mauvais élèves des cosmétiques, parmi lesquels on trouve les gels et crèmes de douches, « car ils contiennent beaucoup trop d'allergènes et de tensioactifs irritants et polluants ».

Si les crèmes pour le visage, et les baumes à lèvres ont de mauvais résultats, ce sont les fonds de teint qui remportent haut la main le bonnet d'âne des cosmétiques. « Les fonds de teint (...) remportent la palme des produits problématiques : 7 sur 12 sont rouges ! » La revue met en avant que les fonds de teint contiennent des « substances suspectées de perturber le système hormonal ».

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Laisser un commentaire

* Champs requis