Un Français sur dix s’endette pour financer ses vacances

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 1 juillet 2016 à 17h16
France Vacances Riches Budget Menages Ete 2016
2 325Le budget vacances des Français s'élève en moyenne à 2 325 euros par foyer.

Pas question de ne pas partir en vacances, quitte à s'endetter auprès de son banquier !

Un impératif : échapper au stress quotidien

D’après les résultats de l’étude exclusive BVA-Cetelem, au cours de laquelle 12 408 Français ont été interrogés sur leurs projets, les vacances sont la priorité numéro un des projets des Français.

Pour réaliser plus de projets, les Français misent sur une augmentation de leurs revenus. 8 Français sur 10 ont des projets. Et parmi ceux-ci, les vacances sont citées en priorité par 66 % d’entre eux. Sans surprise, cette tendance est plus importante chez les foyers avec enfants (69 %) et chez les Franciliens qui sont près de 3 sur 4 (73 %) à vouloir s’offrir des vacances pour échapper au stress quotidien.

Le budget vacances des Français s’élève en moyenne à 2 325 € par foyer. 63 % comptent dépenser entre 1 000 et 5 000 €. Près d’1 sur 6 ont un budget vacances supérieur à 5 000 €. Pour financer ces projets, 8 Français sur 10 privilégient leurs économies. Mais ils sont tout de même 9 % à se tourner vers le crédit pour financer leurs vacances. Pour boucler le budget, on comptera donc sur l’aide des proches et de la famille ou sur les facilités de paiement.

Vive le système D

Autre enseignement de cette étude : les Français sont les rois de la débrouille avec plus de la moitié (54 %) qui sont adeptes du système D pour financer leurs projets : ventes d’objets inutilisés sur internet (Ebay, Le Bon Coin..), ou dans des brocantes, heures supplémentaires, emploi de complément, sous location et même… le travail au noir pour 5 % d’entre eux.

Pour réussir son projet vacances, les Français misent avant tout sur une bonne préparation (55 %). Et plus on dépense, plus on prépare : les deux-tiers des cadres soignent particulièrement la préparation. Pour 6 Français sur 10, la préparation repose sur 3 piliers : internet, l’expertise des professionnels et les conseils de l’entourage (famille, amis…). Seuls 5 % des Français commencent par regarder les avis et recommandations sur le web. Mais ils sont près d’un tiers (29 %) à y jeter un coup d’œil pendant la préparation de leur projet. La presse et les reportages ont une influence pour 12 % des Français. Un tiers des Français (29 %) cherche à être astucieux et à dégotter le fameux « bon plan » qui fera tant saliver leurs proches.

Le bonheur, c'est maintenant

Enfin, surprise : les réseaux sociaux sont loin d’être plébiscités pour préparer les vacances comme les projets en général. 5 % des Français y cherchent des informations ou bons plans. Si on (ab)use des réseaux sociaux pour faire vivre ses vacances à ses proches, on ne compte pas sur Twitter ou Facebook pour les préparer.

Par ailleurs, malgré le contexte ambiant morose, près d’1 Français sur 2 se déclare heureux (45 %) quand 5 % seulement se disent malheureux. Voilà de quoi se donner du baume au cœur pour l’avenir. Cette année, 47 % des Français prévoient de dépenser autant voire plus que l’an dernier, alors que 42 % comptent dépenser moins. Les Français restent prudents comme le montrent les intentions d’épargne : 56 % des Français entendent mettre autant ou davantage de côté qu’en 2015.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis