Valls : « la plus grosse erreur » ? ne pas avoir baissé les impôts avant

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 31 mars 2015 à 12h54
Manuel Valls Impot Erreur Gouvernement Echec Politique
5,5%Le gouvernement a supprimé pour 2015 la première tranche de l'impôt sur le revenu, celle à 5,5%.

Déculottée, défaite cuisante, coup de matraque, désaveu... appelez ça comme vous voudrez ; le résultat des élections départementales de ce mois de mars 2015 a révélé que les Français n'en peuvent plus de la gauche. Invité sur BFMTV, Manuel Valls en prend toutes les responsabilités et fait peut-être la déclaration que tous les Français attendaient : il avoue qu'il aurait fallu baisser les impôts plus tôt.

La baisse des impôts aurait dû être décidée dès 2012

"La plus grosse erreur, c'est peut-être de ne pas avoir intégré encore plus rapidement, mais notamment depuis trois ans, la question de l'impôt". Voilà, c'est dit. Manuel Valls annonce donc officiellement que le gouvernement a, depuis trois ans, pris les mauvais choix en termes d'impôts.

Notamment car il a augmenté les impôts de 29 milliards d'euros en 2013 après deux augmentations successives de 18 et 22 milliards en 2011 et 2012, soit quand la droite était encore au pouvoir. D'ailleurs, Manuel Valls ne le cache pas : c'est un peu aussi la faute de la droite si les Français n'en peuvent plus des impôts

"La hausse cumulée des impôts depuis des années, et la droite y a pris une part très importante, a créé un effet de ras-le-bol qui a étouffé l'économie française pour les entreprises, et qui a mis très en colère les Français" a-t-il déclaré ce mardi 31 mars 2015 aux micros de BFMTV.

2015 : enfin l'année de la baisse des impôts ?

Mieux vaut tard que jamais, pourrait-on dire : enfin en 2015 les impôts vont baisser pour les Français avec la suppression de la première tranche d'impôt sur le revenu qui va concerner 9 millions de ménages.

Les entreprises aussi vont pouvoir bénéficier d'une baisse du coût du travail via le Cice et le Pacte de Responsabilité : 41 milliards d'euros de moins entre 2014 et 2017. Le gouvernement a, pour une fois, vu juste.

Malheureusement il a vu juste bien trop tard... avec trois ans de retard très exactement. Mais ce n'est pas comme si les Français lui avaient dit de baisser les impôts avant...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Valls : « la plus grosse erreur » ? ne pas avoir baissé les impôts avant»

Laisser un commentaire

* Champs requis