Woody Allen signe une série pour Amazon

Par Olivier Sancerre Modifié le 14 janvier 2015 à 19h04

La guerre des diffuseurs de contenus en ligne se poursuit, avec cette fois Amazon qui vient de signer une très belle prise : rien moins que Woody Allen, qui va tourner pour le compte du géant américain du commerce une série TV.

Amazon et Netflix en guerre pour les séries TV

Le projet a tout de l'alliance de la carpe et du lapin : Amazon s'est arrangé les services du cinéaste Woody Allen pour la création d'une série TV, qui sera diffusée en exclusivité (aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne du moins) sur le service de vidéo à la demande du distributeur, concurrent de Netflix.

C'est un très joli coup pour Amazon qui marque un point face à Netflix. Ce dernier était jusque'à maintenant en tête en ce qui concerne la qualité et la quantité de développement de séries TV originales : House of Cards, orange is the new black ou encore le tout récent Marco Polo ont fait le délice des téléspectateurs abonnés. Avoir signé Woody Allen, c'est l'assurance d'attirer les amateurs d'œuvres plus adultes, or c'est exactement la cible de Netflix… et d'Amazon.

Une série complète avec Woody Allen

Le cinéaste new-yorkais est chargé d'écrire et de réaliser une saison complète, composée d'épisodes d'une demie-heure chacun. La série n'a pas encore de titre. On ignore tout des termes financiers entre les deux parties, tout comme on n'a aucune idée du scénario. Même Woody Allen, qui manie à perfection l'autodérision, ne semble pas savoir ce qu'il va réaliser !

Netflix et Amazon se sont lancés dans une course effrénée à celui qui offrirait le plus de séries TV de qualité. Le premier a une bonne longueur d'avance, puisque ses créations empochent récompenses sur récompenses (un Golden Globe supplémentaire pour House of Cards la semaine dernière). Mais Amazon n'est pas loin, puisque le groupe multiplie lui aussi les trophées. Et nul doute que la série de Woody Allen sera en course pour remporter bon nombre de hochets prestigieux.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis