Adieu Yahoo, adieu AOL : bonjour Oath !

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 4 avril 2017 à 6h30
C8g8bbzxuaes 2m
4,4 MILLIARDS $Verizon rachètera Yahoo pour 4,4 milliards de dollars.

L’opérateur américain Verizon est en pleine évolution : le groupe, qui détient déjà l’ancien géant de l’Internet AOL et va racheter le coeur de métier de Yahoo pour plus de 4,4 milliards de dollars, a dévoilé sa nouvelle marque. Elle va chapeauter toutes les activités média de Verizon et sera lancée durant l’été 2017.

Oath : le serment de Verizon

C’est par un simple tweet de Tim Armstrong, à la tête d’AOL, que l’annonce a été faite : « plusieurs milliards de clients, plus de 20 marques, une équipe inarrêtable ». C’est quelques mots avec un hashtag #taketheoath, une date « été 2017 » et une image du nouveau logo de l’entreprise.

Le nom de cette nouvelle entité qui, au sein de Verizon, se chargera des activités médias est donc Oath ou « le serment ». « Take the oath » signifie d’ailleurs « prêter serment », notamment en langage juridique.

Les anciennes marques ne disparaîtront pas

Oath ne sera pas une marque, en réalité, mais plus une façon de définir l’ensemble des marques média de Verizon. Il y aura, bien évidemment, Yahoo et Aol mais également The Huffington Post, propriété de Verizon, et, comme l’annonce le dit, une vingtaine de marques.

Sur Internet, comme toujours, l’annonce a été reçue avec méfiance : bon nombre d’internautes estiment que le nom n’est pas des meilleurs et qu’il ressemble plus au nom d’un groupe de Metal qu’au nom d’une entreprise travaillant sur Internet. Mais peu importe : il ne s’agit que d’une marque globale, les marques historiques ne disparaîtront pas puisqu’elles ont une valeur intrinsèque et qu’elles permettent aux clients de se repérer.

Seul souci : si Oath signifie bien serment, le nom a un deuxième sens bien pire : "juron, insulte, gros mot". Heureusement, cette acception est rare, mais les internautes n'ont pas manqué de la signaler.

Marissa Mayer ne fera finalement pas partie de l’aventure

Si les marques ne disparaissent pas, il y a quelqu’un qui, finalement, pourrait bien disparaître : Marissa Mayer, ancienne PDG de Yahoo. Elle avait pourtant annoncé son intention de rejoindre les équipes de Verizon une fois que l’opérateur aurait absorbé Yahoo.

Selon Recode, ce ne sera pas le cas : Marissa Mayer serait sur le départ et pourrait bien ne pas faire partie de Oath qui pourrait être dirigée par Tim Armstrong bien qu’aucune annonce officielle n’ait été faite.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Adieu Yahoo, adieu AOL : bonjour Oath !»

Laisser un commentaire

* Champs requis