La photonique : science d’avenir pour les soins de santé

Dans le monde entier, le secteur des soins de santé connaît une transformation radicale due aux avancées technologiques dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la robotique et des nanotechnologies. Ceci affecte en particulier les équipements spécialisés, à travers les technologies médicales, les MedTech, qui placent la santé aux avant-postes des innovations et améliorations les plus récentes.

Shaunahiggins
Par Shauna Higgins Modifié le 19 décembre 2022 à 8h12
Photonique Soins Medecine Technologie Innovation
234 MILLIARDS $Le marché mondial de la santé numérique est estimé à 234 milliards de dollars à l'horizon 2030

En 2020, le marché européen des technologies médicales est estimé à 140 milliards d’euros, tandis que la France est le deuxième marché européen pour les dispositifs médicaux derrière l’Allemagne. Les collaborations entre entreprises européennes, notamment entre la France et l’Irlande, et les investissements en R&D permettent un écosystème favorable à la naissance de nombreux projets.

Comme la valeur de ce marché approche les 500 milliards de dollars (et devrait dépasser les 600 milliards d'ici 2023), les fabricants d'équipements médicaux s'efforcent d'adapter leurs lignes de production afin de répondre aux besoins actuels tout en se préparant à la croissance annoncée pour les années à venir.

Axe majeur de cette révolution des MedTech, la photonique est une science émergente consistant à générer, manipuler, amplifier, guider et détecter la lumière. Elle est encore peu connue du grand public, même si on la retrouve dans tous les aspects du quotidien. Elle a également été désignée par la Commission européenne comme l'une des technologies génériques clés (KET) du XXIe siècle.

La photonique intervient dans tous les domaines, étant utilisée aussi bien dans les télécommunications que les processus de fabrication, le BTP, l'exploration spatiale, l'aviation et l'agriculture, pour ne citer que quelques exemples. Avec d'autres technologies émergentes, cette science basée sur la maîtrise du photon devient un outil indispensable aux soins de santé et contribue à fournir des solutions moins coûteuses, plus rapides et plus efficaces pour lutter contre les maladies. Il ne reste donc qu'à déterminer comment, au cours des prochaines années, une telle avancée pourra être développée et appliquée aux équipements médicaux dans les meilleures conditions, ainsi que sa pertinence et son usage sur les différents marchés.

Une révolution des soins de santé

Si l'intégration de la photonique dans les systèmes de santé s'opère de manière progressive, ses résultats ont déjà fait fondamentalement évoluer certaines pratiques médicales. C’est le cas par exemple de la chirurgie oculaire au laser, qui permet de corriger les troubles de la vue tels que la myopie, l'hypermétropie ou l'astigmatisme sans recourir aux lunettes ni aux lentilles de contact. L'impact de cette nouvelle science pourrait être encore plus important dans les domaines de la détection et du traitement du cancer ou d'autres maladies. Les établissements médicaux sont aujourd'hui confrontés à un enjeu majeur : réduire le nombre des échecs, erreurs et retards de diagnostic. D’après le rapport 2021 de la MACSF (Mutuelle d’assurance du corps de santé français), 8 cas d’indemnisations sur 10 touchaient un adulte et s’agissait, dans la majorité des cas, d’un retard ou d’une erreur de diagnostic ou de prise en charge.

Certes, l'erreur humaine est inévitable et aucun médecin ne peut garantir ses conclusions à 100 %. Cependant, les pourcentages d'échec, si petits soient-ils, peuvent être lourds de conséquences. Les professionnels de santé se tournent ainsi de plus en plus vers les technologies de diagnostic photonique pour offrir les résultats les plus précis possibles à leurs patients.

La photonique joue également un rôle clé dans la détection, la prévention et le traitement des cancers en permettant aux médecins d'analyser la structure des tissus biologiques à une échelle bien plus petite qu'auparavant et de visualiser en temps réel et de manière dynamique des macromolécules complexes, comme l'ADN et les protéines. Cette avancée s'est avérée essentielle pour créer de nouvelles solutions de diagnostics cliniques et autres thérapies. Les nanomédicaments s'appuyant sur la photonique font actuellement l'objet d'essais cliniques, mais leur efficacité dans le traitement du cancer a déjà été prouvée par différents tests précliniques et il est certain qu'ils contribueront à façonner l'avenir de la médecine et des procédures de soins.

Outre son importance pour la détection et le traitement dans l'ophtalmologie et l'oncologie, la photonique est également appelée à révolutionner les équipements de suivi de santé. En effet, grâce à sa nature non invasive, à son niveau de résolution et à sa profondeur de champ, elle permet de recueillir des informations d'une grande précision, y compris un large éventail de biomarqueurs, de la glycémie à l'alcoolémie. Les montres connectées telles que l'Apple Watch, les Galaxy Watch de Samsung et autres bracelets Fitbit pourront proposer des outils de suivi bien plus sophistiqués que les capteurs habituels de type podomètre, qualité du sommeil et activité cardio. De plus, ces technologies pourraient détecter des maladies graves et d'autres problèmes de santé courants, ce qui permettrait aux médecins d'exploiter ces applications pour préciser leur diagnostic, ou améliorer le suivi et les traitements prescrits.

Développer un écosystème photonique dynamique

La photonique est une découverte dont la technologie habilitante est essentielle dans de nombreux domaines stratégiques. Ainsi, les investissements en R&D et en compétences sont non négligeables pour mettre en valeur cet outil de pointe.

Le riche écosystème de recherche développé en Irlande est particulièrement propice à l'innovation. L'étroite collaboration entre des universités de premier plan, 14 instituts de technologie et sept établissements de recherche clinique permet de répondre aux nouveaux besoins en compétences de ce secteur en pleine croissance. L'Irlande se classe ainsi au premier rang mondial du partage de technologies et d'innovations.

Une chose est sûre : l'avenir du secteur médical est étroitement associé à celui de ses technologies. L'adoption des sciences émergentes par les professionnels de santé sera elle aussi indispensable pour rester dans la course. Face à la concurrence internationale, notamment celle de la Chine, l’industrie photonique européenne doit rester ambitieuse. Ainsi, les entreprises du secteur se doivent de faire le choix d’un environnement optimal afin de se positionner pour s’imposer à l’échelle mondiale.

Shaunahiggins

vice-présidente de l'ingénierie et de l'économie verte chez IDA Ireland

Aucun commentaire à «La photonique : science d’avenir pour les soins de santé»

Laisser un commentaire

* Champs requis