Vaisselle réutilisable dans les fast-foods : le gouvernement met la pression sur les mauvais élèves

Depuis le 1er janvier 2023, fini la vaisselle en carton dans les fast-foods. Désormais, les restaurants ont l’obligation de servir dans de la vaisselle réutilisable. Certains mettent trop de temps à prendre le pli, le gouvernement va sévir.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Modifié le 9 février 2023 à 13h32
vaisselle-reutilisable-gouvernement-sanction-loi

Une dizaine d’enseignes ne proposent toujours pas de vaisselle réutilisable

C’est l’un des changements du 1er janvier 2023 : depuis cette date, la restauration rapide doit participer à la transition écologique. Ainsi, la loi contre le gaspillage et l’économie circulaire votée en 2020 prévoit la fin des emballages cartons pour les frites ou les burgers. À la place, la vaisselle réutilisable devient la norme. Si les géants du secteur comme McDonald’s ou encore Burger King ou KFC prennent le pli, certains font de la résistance. Selon le gouvernement, une dizaine d’enseignes ne jouent pas suffisamment le jeu. Problème : la loi c’est la loi.

Par exemple, selon l’exécutif, Starbucks, Domino's ou encore Five Guys ne font pas assez d’effort pour passer à la vaisselle réutilisable. Pour se défendre, ces enseignes mettent en avant la nécessité de faire des travaux pour aménager la plonge par exemple. Ou encore, elles expliquent subir des retards de livraison sur les nouveaux contenants. Les contraignants, de fait, à continuer à utiliser ceux en carton.

Le gouvernement va sanctionner

Cependant, le gouvernement a réuni le 6 janvier dernier, l’ensemble des acteurs importants concernés pour faire le point. Face aux arguments avancés, il a laissé 15 jours pour améliorer la situation. Mais un mois plus tard, cela ne va pas assez vite. Pourtant, les ministres concernés indiquent avoir procédé à des relances par mail ou directement par courrier. Par conséquent, des sanctions pourraient rapidement tomber pour les plus mauvais élèves.

Dans les faits, des contrôles inopinés vont avoir lieu dès le début du mois de mars. Ils devront vérifier la bonne volonté des enseignes. Si jamais ce n’est pas le cas, ces dernières seront sanctionnées. En revanche, le gouvernement ne dévoile pas la nature des sanctions pour le moment.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Vaisselle réutilisable dans les fast-foods : le gouvernement met la pression sur les mauvais élèves»

Laisser un commentaire

* Champs requis