Coronavirus : le MWC 2020, salon du mobile de Barcelone, annulé

400 MILLIONS €
Les retombées économiques du MWC se chiffrent à plus de 400 millions
d'euros.

Le scénario catastrophe qui se profilait à l’horizon depuis quelques jours déjà est finalement devenu réalité faisant de l’édition 2020 du Mobile World Congress de Barcelone, la grand-messe de la téléphonie, la victime. Le salon est tout simplement annulé. Et désormais les regards se tournent vers l’ensemble des grands événements de l’année.

Le Mobile World Congress 2020 est annulé

L’annonce a surpris : le gouvernement espagnol avait soutenu le maintien du salon qui accueille chaque année plus de 100.000 personnes et où les géants de la téléphonie présentent leurs nouveautés, leurs nouveaux modèles et l’avenir du secteur. Mais les annulations en cascade auront eu raison du MWC 2020.

Le premier à annuler sa venue a été le constructeur LG, créant un déclic chez ses concurrents : Nvidia, Intel, Amazon, Sony, Cisco, Vodafone, NTT DoCoMo… à cause du coronavirus et des craintes de contamination du public et, surtout, de leurs équipes, l’un après l’autre les géants de la téléphonie ont annoncé qu’ils ne participeraient pas.

L’annonce, faite le 12 février 2020 vers 20 heures par les organisateurs, est un coup dur pour Barcelone : 14.000 emplois directs et indirects sont créés chaque année pour l’occasion et les retombées économiques se chiffrent à plus de 490 millions d’euros pour la ville. Les hôteliers et les restaurateurs seront les plus touchés.

Des craintes pour les événements majeurs à venir, dont les JO de Tokyo

L’annulation est d’autant plus une bombe que le coronavirus n’est pas fortement présent en Espagne. Deux cas seulement ont été recensés alors que le virus a contaminé, au 13 février 2020, 60.000 personnes. Le risque, dans le pays, est considéré bas et les organisateurs avaient mis en place des mesures drastiques pour réduire le risque de contamination chez les participants et les visiteurs. Mais rien n’y a fait.

Alors que les premiers vaccins expérimentaux contre le Covid-19 ne sont attendus au mieux qu’à la fin de l’été 2020 selon les spécialistes, l’annonce de l’annulation du MWC 2020 de Barcelone ne peut que faire craindre le pire pour l’ensemble des événements majeurs à venir cette année. En particulier, les JO de Tokyo 2020, qui se tiendront du 24 juillet au 9 août 2020, pourraient être à risque, le pays étant bien plus proche de la Chine et comptant déjà 28 cas confirmés, sans compter les 175 cas chez les plus de 3.700 passagers du paquebot de croisière Diamond Princess confinés sur le navire amarré au port de Yokohama.


A découvrir