3,6 millions de Français ne peuvent pas s'offrir des vacances

22 millions
Selon la Commission européenne, l'Union européenne compterait 22
millions de travailleurs pauvres (gagnant moins de 60% du revenu
médian).

Des congés payés oui, mais pas de vacances pour tout le monde… En 2021, 3,66 millions de Français ne pourront pas se payer des vacances, a estimé la Confédération européenne des syndicats.

En Europe, les Français ne sont pas les plus nombreux à être privés de vacances

Tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir des vacances. Pour un certain nombre de personnes, leur budget trop contraint fait qu’elles ont d’autres priorités que de partir voyager. En France, ils seraient 3,6 millions, a calculé la Confédération européenne des syndicats. Pour arriver à ce chiffre, ses adhérents ont pris les statistiques d’Eurostat sur la pauvreté (défini par un revenu inférieur à 60 % du revenu médian). Selon eux, c’est là que se situe la limite entre ceux qui peuvent se permettre des vacances et ceux qui ne le peuvent pas.

L’Espagne n’est pas le pire élève en la matière. En Espagne, les personnes ne pouvant pas se permettre des vacances seraient au nombre de 4,77 millions. Et même en Allemagne, pays pourtant prospère, ils seraient 4,37 millions à passer leurs congés annuels chez eux. Mais de tous nos voisins, c’est en Italie que le nombre de ces personnes privées de vacances atteint des sommets (7 millions).

Les travailleurs pauvres ne peuvent pas s’offrir des vacances

Les situations sont bien sûr très différentes selon les pays. C’est en Grèce que la situation est la pire avec 88,9% des personnes menacées de pauvreté ne pouvant se permettre des vacances. Viennent ensuite la Roumanie (86,8%), la Croatie (84,7%), Chypre (79,2%) et la Slovaquie (76,1%). Et si l’on devait dresser une moyenne européenne, on peut dire que 28% (et 59,5% des personnes dont les revenus sont inférieurs au seuil de risque de pauvreté) seront privés de vacances en 2021.

Et ce ne sont pas uniquement les chômeurs, les retraités et les étudiants qui ne peuvent pas partir en vacances. Selon la Commission européenne, l’Union européenne compterait 22 millions de travailleurs pauvres (gagnant moins de 60% du revenu médian). Les salaires minimum légaux exposent les travailleurs au risque de pauvreté dans au moins 16 pays de l'Union européenne.


A découvrir