Airbnb et Century 21 signent un accord pour faciliter la sous-location

70 %
Dans le cadre de ce bail permettant la sous-location, 70% des revenus
iraient au locataire, 23% au propriétaire, et 7% à Century 21.

Airbnb et Century 21 ont signé un accord autorisant les locataires à sous-louer leur logement via la plateforme avec l’autorisation du propriétaire. Pour rendre le marché intéressant pour le propriétaire, une partie des gains lui seront versés.

Un accord avantageux pour le propriétaire et le locataire

Pour sous-louer son appartement en France, il faut que le locataire obtienne l’autorisation et un accord écrit du propriétaire. Ce dernier doit également donner son accord quant au montant du loyer demandé au sous-locataire. Sinon la sous-location est illégale. La plateforme de location Airbnb et l’agence de location Century 21 ont signé un accord pour « simplifier et faciliter » la sous-location d’un logement à des voyageurs sur Airbnb jusqu’à 120 jours par an.

Les propriétaires peuvent être réticents à l’idée qu’un locataire se permette de sous-louer leur bien à d'illustres inconnus. Mais Airbnb et Century 21 ont trouvé une solution : partager les revenus de la sous-location entre les trois parties si elle a lieu via la plateforme de location à des voyageurs. 70% des revenus seraient pour le locataire, 23% pour le propriétaire, et 7% pour Century 21 sans compter la taxe prélevée par Airbnb. Si le propriétaire donne son accord, l’agence gère alors la mise en ligne de l’annonce sur Airbnb et s’occupe de « toutes démarches administratives applicables ». Le locataire devra gérer l’annonce, accueillir les voyageurs, fixer ses prix et ses disponibilités.

En test à Paris avant de s’étendre dans toute la France

Pour l’instant le « bail Century 21, Airbnb-compatible » est en phase de test à Paris avant d’être disponible dans les 852 agences du Réseau Century 21 en France. Certaines villes comme Marseille, Bordeaux, Nice, Lyon, Toulouse et Montpelier sont déjà prêtes à faire de même. Mais il faudra qu’elles patientent jusqu’à la rentrée 2018.

Pour Century 21 c'est une occasion d’offrir un complément de revenu aux habitants qui pourraient en avoir le plus besoin comme « les étudiants, les jeunes familles et les ménages modestes qui n’ont pas les moyens d’accéder à la propriété ». Emmanuel Marill, directeur France et Belgique d’Airbnb, déclare dans un communiqué : « À Paris, plus de 60% des ménages sont locataires, et leur logement est leur premier poste de dépense ! Avec ce nouveau bail, ils pourront augmenter leur pouvoir d’achat et construire leur vie à Paris, tout en voyageant davantage ! »


A découvrir