Les Allemands détiennent de plus en plus... d'or !

8 918 TONNES
Les Allemands détiennent 8 918 tonnes : à titre de comparaison l?or
détenu par la Banque de France c?est environ 2 400 tonnes

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Comme le montre cet article que je vous traduis ci-dessous, jamais les Allemands n’ont détenu autant d’or et je ne parle pas ici des réserves de la banque centrale allemande, mais bien, de l’or détenu par les particuliers.

On parle de 8 918 tonnes ce qui est considérable puisque à titre de comparaison l’or détenu par la Banque de France c’est environ 2 400 tonnes !

Les Allemands sont assis donc sur un véritable tas d’or qui grossit encore et encore. (Mais ce n’est pas les seuls ! Lisez ici pour ceux qui ont un peu de temps !)

Le peuple allemand reste traumatisé par le dernier épisode d’impression monétaire qui avait favorisé l’accession au pouvoir d’Hitler suite à la crise économique et à l’hyperinflation qui avait touché l’Allemagne dans les années 20 (la République de Weimar).

Ce que constate le peuple allemand, c’est que la banque centrale européenne a plutôt la main lourde sur la création monétaire, de même que l’ensemble des grandes banques centrales de la planète d’ailleurs.

Au bout du compte, quand on imprime trop, il finit toujours par y avoir des conséquences, et l’or reste depuis 6 000 ans la seule monnaie « infalsifiable » et que l’on ne peut pas créer à la demande.

Les Allemands, prudents, accumulent donc consciencieusement du métal jaune année après année. C’est une excellente stratégie.

L’épargnant qui veut gagner de l’argent peut le faire avec les marchés actions, avec certains actifs qui procurent du rendement, mais dans un patrimoine équilibré et pensé, il est important d’intégrer des métaux précieux pour préparer son patrimoine à la résolution monétaire de la crise, car au bout du bout, cette crise, comme toutes les crises se soldera par une crise monétaire et une refonte du système monétaire international qui verra l’émergence de nouvelles monnaies (même si elles portent le même nom) qui n’auront pas la même valeur.

Les Allemands détiennent des quantités record d’or

Les ménages allemands ont augmenté leurs avoirs en or, ce qui signifie que, avec la banque centrale, le pays détient maintenant 6,5 % des réserves mondiales d’or.

Avec des taux d’intérêt bas et des actions considérées comme un pari risqué, les ménages allemands placent de plus en plus leurs espoirs dans l’or.

Les particuliers détiennent 8 918 tonnes de ce métal rare au total, soit 246 tonnes de plus qu’en 2016, selon des chercheurs du Centre de recherche Steinbeis pour les services financiers, qui ont mené les recherches pour la Reisebank allemande et basé l’estimation sur des enquêtes auprès de 2 000 ménages.

Quelque 4 928 tonnes étaient stockées sous forme de lingots et de pièces d’or et le reste sous forme de bijoux.

Près des trois quarts des Allemands ont déclaré détenir de l’or, que ce soit dans des bijoux, des pièces ou des véhicules d’investissement comme Xetra-Gold à la bourse de Francfort ou Euwax Gold à Stuttgart.

L’opérateur boursier allemand Deutsche Boerse a également fait état d’investissements records dans l’or, avec près de 181,5 tonnes stockées dans ses coffres fin 2018.

L’enquête de la Reisebank a révélé que 39 % des Allemands ont choisi de conserver de l’or dans une banque.

Avec les réserves d’or de la banque centrale allemande, qui s’élevaient à 3 370 tonnes à la fin de l’année dernière, l’Allemagne détient environ 6,5 % des réserves mondiales d’or, soit 458 milliards d’euros (722 milliards de dollars australiens) début avril.

La hausse des avoirs se produit malgré le fait que le prix de l’or a chuté de son sommet record de 1 921 $US l’once atteint en 2011…

Les Allemands achètent sans se soucier des cours de l’or !

C’est cela qu’il faut retenir de la stratégie patrimoniale des Allemands ce qui veut dire qu’ils le font dans une vision « assurantielle » de leurs patrimoines et qu’ils n’achètent pas d’or à des fins essentiellement spéculatives.

En France, le sujet de l’or dans les patrimoines reste encore bien trop confidentiel.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.