Allocation de rentrée scolaire : tout ce qu'il faut savoir

24 697 €
Pour un enfant à charge, le revenu de la famille ne doit pas avoir
excéder 24 697 euros en 2017.

Voici tout ce qu'il faut savoir sur l'allocation de rentrée scolaire, qui sera versée mardi 20 août. En 2019, le montant de l'ARS a été revalorisé de 0,3% : pour un enfant âgé de 6 à 10 ans, elle s'élèvera donc à 368,84 euros.

L'allocation de rentrée scolaire (ARS), qui aide les parents des ménages français les plus modestes à payer les fournitures scolaires de leurs enfants, sera versée mardi 20 août. Voici ce qu'il faut savoir sur cette allocation perçue chaque année.

Un revenu minimum de 24 697 euros pour un ménage avec un enfant

Trois millions de foyers - ce qui représente un total de 5 millions d'enfants - vont la toucher. L'ARS est versée aux familles qui ont des enfants âgés de 6 à 18 ans scolarisés dans le public ou le privé. Il est nécessaire de répondre à des critères de ressources. Par exemple, pour un enfant à charge, le revenu de la famille ne doit pas avoir excéder 24 697 euros en 2017. La limite est également de 30.396 euros pour deux enfants à charge et 36.095 pour trois enfants à charge. 

"Lorsque les ressources de la famille dépassent légèrement le plafond, celle-ci bénéficie alors d'une allocation de rentrée scolaire à taux réduit, dégressive en fonction de ses revenus", selon le ministère de la Santé. Pour rappel, un plafond de ressources spécifique est appliqué à Mayotte.

Une allocation de 368 à 402 euros en fonction de l'âge de l'enfant

Pour la rentrée 2019, cette allocation s'élèvera à 368,84 euros pour un enfant âgé de 6 à 10 ans, à 389,19 euros pour un enfant de 11 à 14 ans et à 402,67 euros pour un enfant de 15 à 18 ans. Des montants majorés d'environ 2 euros à Mayotte. Le montant a été revalorisé d'environ 0,3% par rapport à 2018. Au niveau national, l'enveloppe globale consacrée à l'ARS avait atteint 2,031 milliards d'euros en 2018. A la Réunion, où la rentrée scolaire a eu lieu vendredi 16 août, et à Mayotte, où elle a lieu mercredi, 21 août, l'allocation a été versée dès le 1er août.

Enfin, le budget de la rentrée 2019  est stable par rapport à celui de 2018. Selon l'étude annuelle de la Confédération syndicale des familles (CSF), la hausse moyenne du coût de la scolarité s’établit à 0,17% en comparaison de la rentrée 2018, soit une augmentation faible, largement sous l’inflation.Dans le détail, la rentrée va coûter moins cher cette année pour un enfant entrant au CP : le coût sera de 159 euros en moyenne, alors qu’il avait été de 165 euros l’an dernier. Une baisse non négligeable de 4% d’une année sur l’autre.


A découvrir