Automobile : les ventes explosent, oui, mais celles d'occasion

5,6 %
Le marché de la voiture d'occasion a explosé en octobre : + 5,6 %
contre - 3,8 % pour la voiture d'occasion.

C'est une excellente nouvelle pour les partisans de la décroissance et de la lutte contre l'obsolescence programmée. Une nettement moins bonne pour les constructeurs automobiles, même s'ils devraient se réjouir d'apprendre que leurs voitures sont de plus en plus fiables et robustes dans le temps. 

Il se vend aujourd'hui une voiture neuve pour trois voitures d'occasion, ce qui signifie bien évidemment que le parc automobile français vieillit : l'âge moyen de la voiture en circulation en France atteindra bientôt les dix ans. Le mois d'octobre, qui a été un mauvais mois pour le marché de la voiture neuve, avec -3,8 % par rapport à octobre 2013, a en revanche été excellent pour le marché de l'occasion selon AutoScout24, le leader de la petite annonce de voitures d'occasion en Europe, qui a compilé les données du marché français. AutoScout voit des ventes en hausse de 5,6 %, à 516 425 transactions, contre seulement 166 495 voitures neuves vendues en France sur la même période.

 

Sur un an, les chiffres sont en revanche moins significatifs, les deux marchés affichent une croissance : 2 % pour la voiture d'occasion, 1,4 % pour la voiture neuve, qui cependant avait atteint un plus bas historique en 2013. On vendait 25 % de voitures neuves en moins l'an dernier en France par rapport à 2003. A noter cependant un paramètre qui fausse aussi bien les chiffres des ventes de voitures neuves comme des ventes des voitures d'occasion : les "fausses" ventes de voitures de "collaborateurs" et autres "occasion zéro kilomètre". De nombreux concessionnaires automobiles, pour attirer le chaland, proposent à la vente des voitures d'occasion avec de très faibles kilométrages, parfois seulement quelques dizaines. De même, vous trouverez souvent dans votre entourage un ami ou une relation se vantant d'avoir acheté une voiture à un "prix canon" à un "collaborateur" d'une grande marque. 

 

Dans la réalité, il s'agit de voitures neuves dont les prix de vente ont été cassés par le constructeur, le concessionnaire ou un importateur, en les faisant passer pour des occasions récentes, ce afin de ne pas définitivement dévaloriser les voitures neuves. A ces prix là - parfois 40 % inférieurs au prix de vente neuf - on n'a à priori pas le choix de la couleur de la peinture ou des options... Dans les faits, le volume de voitures neuves vendues d'occasion est tel que vous aurez l'embarras du choix des finitions !  

 

 


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).