Les tarifs des mutuelles devraient augmenter en 2021

50 %
Les prises en charge au titre de consultations ont baissé de 50%
pendant le confinement.

Étant donné les différents facteurs qui ont joué ces derniers mois, les contrats des mutuelles devraient être plus chers en 2021, prévient le cabinet Mercer, spécialisé en assurance santé et prévoyance.

Une taxe pour prélever les fonds inutilisés auprès des mutuelles

Les Français, auront-ils consommé plus ou moins de soins médicaux (en termes monétaires) en 2020 qu’en 2019 ? D’une part, épidémie de Covid-19 oblige, l’année 2020 a été marquée par une hausse inédite d’hospitalisations, tant en nombre qu’en durée et coût. D’autre part, la consommation de beaucoup d’autres types de soins médicaux a chuté brutalement pendant le confinement (-65% par rapport aux mêmes mois en 2019, avec un impact particulièrement fort en soins dentaires (-85) et en optique (-90%)). Mais dès la levée du confinement, on observe un effet de rattrapage, de sorte qu’en année pleine, le montant des prestations versées devrait diminuer de 3% à 5% seulement, prédisent les spécialistes du cabinet Mercer.

Alors, faut-il s’attendre à ce que les contrats des mutuelles coûtent moins cher en 2021 ? Que nenni ! Tout d’abord, il y aura une taxe à travers laquelle l’État devrait prélever 3% des fonds collectés par les mutuelles au titre des cotisations. Cela, afin de diriger les fonds inutilisés des contrats vers le financement de l’Assurance maladie.

Les demandeurs d’emploi bénéficiant d’une couverture devraient être plus nombreux cette année

Autre facteur, le chômage. La loi permettant aux anciens salariés de continuer de bénéficier, sous conditions, de leur mutuelle pendant 12 mois maximum suivant leur départ de l’entreprise, on peut s’attendre à ce qu’ils soient nombreux à faire usage de cette possibilité. Et si les années précédentes, seul 0,8% des prestations versées correspondait à ces cas de « portabilité », en 2020 leur proportion devrait s’élever à 3%, estiment les spécialistes de Mercer.

Tout cela fait que les contrats des mutuelles ne devraient pas être moins chers en 2021. Le taux de distribution devant rester le même voire être supérieur, on peut même s’attendre à ce que les tarifs augmentent en 2021.


A découvrir