La Covid-19 a tué près de 15 millions de personnes dans le monde selon l'OMS

57 %
57% des morts de la Covid-19 sont des hommes.

Qualifiée de « grippette » par certains, la pandémie de Covid-19 se révèle finalement comme l’une des pandémies les plus meurtrières de l’Histoire. L’OMS a publié, le 5 mai 2022, son évaluation de l’excès de mortalité entre 2020 et 2021 : près de 15 millions de morts sont de fait associés à la Covid-19.

Covid-19 : trois fois plus de décès que les estimations officielles

Selon les données de l’université Johns Hopkins, qui recense les cas et les décès liés à la Covid-19 publiés par les autorités du monde entier, le virus Sars-CoV-2 et ses variants auraient tué 6,2 millions de personnes au 5 mai 2022. Mais depuis plusieurs mois, les chercheurs soulignent que certains pays pourraient avoir fortement falsifié les données.

C’est ce qui semble ressortir de la publication de l’estimation de l’OMS sur l’excès de mortalité entre 2020 et 2021. Cette donnée est calculée en prenant une estimation des décès théoriques sur la période (si le monde n’avait pas connu de pandémie) et en les comparant aux décès réellement enregistrés. La différence donne, avec une marge d’erreur, les décès liés à la pandémie.

Or, ceux-ci seraient entre 13,3 et 16,6 millions. L’OMS prend donc 14,9 millions comme donnée de référence : c’est quasiment trois fois plus que les décès enregistrés par l’université Johns Hopkins.

Plus d’hommes que de femmes sont morts de la Covid-19

Grâce à l’analyse des données, l’OMS a tiré quelques statistiques concernant les décès liés à la pandémie de Covid-19. Notamment, 57% des morts sont des hommes, contre 43% des femmes. L’Organisation Mondiale de la Santé confirme que les personnes âgées ont été les plus touchées, sans donner de statistiques précises.

Par ailleurs, les pays en voie de développement représentent 81% de l’ensemble des décès, contre seulement 15% pour les pays riches et 4% pour les pays du tiers monde. L’Asie du Sud-Est, l’Europe et le continent américain enregistrent 84% de l’ensemble des décès de la Covid-19.


A découvrir