La croissance revue et corrigée pour 2014, 2015 et 2016

1,1 %
La croissance pour 2016 a été de 1,1% selon les derniers calculs de
l'Insee.

L’Insee a revu à la hausse et à la baisse les principaux indicateurs de la performance de l’économie française pour 2014, 2015 et 2016. Entre bonnes et moins bonnes nouvelles, les résultats montrent globalement une croissance stable entre ces trois années.

Le changement le plus spectaculaire concerne l’année 2014. Alors que la croissance avait été initialement mesurée à 0,2% seulement, elle est finalement de 1% tout rond. Le calcul de la progression du PIB pour cette année avait déjà été revue l’an dernier, l’Insee l’ayant augmenté de 0,5 point ; la dernière révision lui octroie finalement 0,3 point supplémentaire, le tout en données corrigées des jours ouvrés (en prenant en compte les jours fériés).

2015 moins performant

Pour 2015 en revanche, le résultat final est moins bon qu’annoncé initialement. La croissance y avait été annoncée à 1,2% : finalement, l’Institut revoit son résultat à la baisse avec une progression du PIB de 1%. La demande intérieure s’est finalement montrée légèrement inférieure aux précédentes prévisions, tandis que le solde des échanges extérieurs est moins bon : la conséquence sur la croissance passe de -0,5 point (contre -0,2 point auparavant).

2016 dans la continuité

Pour 2016, la croissance a été mesurée à 1,1%. La consommation des ménages a largement participé à cette petite hausse par rapport aux deux années précédentes puisqu’elle s’établit à 2,3% (1,4% en 2015). L’investissement également est en forme avec une croissance de 2,8% (1% seulement en 2015). Par contre, le déficit du PIB tel que calculé par l’Insee a été de 3,4% l’an dernier, tandis que la dette pèse 96,3% du PIB.