Démographie : la taille moyenne d'un foyer français est de 2,2 personnes seulement

4
Il y a 40 ans, la moitié des foyers français étaient composés d'au
moins 4 personnes.

La taille des foyers français se réduit, comme le révèle une étude de l’Insee qui vient d’être publiée. 

 

Seul ou en couple

Parmi les atouts de la France, il y a sa démographie : contrairement à d’autres pays, comme le Japon ou même l’Allemagne, la population française continue à croître d’une année sur l’autre, grâce à l’effet conjugué de la natalité et de l’immigration. 

Mais dans le même temps, la taille des foyers français se réduit, comme le révèle l’Insee. 2,2 personnes : c’est désormais la taille moyenne d’un foyer français (pour un total de 28,5 millions foyers). Et cela complique un peu les choses. 

Car si l'on regarde dans le détail, l'étude révèle que plus d’un tiers des foyers français ne comptent qu’une seule personne et sont, autrement dit, composés soit d’un célibataire, d’un ou d’une divorcée sans enfant, on encore d’un veuf ou d’une veuve.

De même, un foyer sur deux est composé de deux personnes, et de deux personnes seulement.

En somme, les deux-tiers des Français vivent seuls, ou en couple. Une donnée à la fois fondamentale, et inquiétante.

Inquiétante tout d’abord, car avec le vieillissement de la population, on sait qu’un pays comme la France sera incapable de placer tout son 3e ou 4e âge dans des établissements spécialisés. 

Or, près d’un quart de la population française aura 65 ans, ou plus, en 2025. Tout doit donc être entrepris pour maintenir les personnes âgées à leur domicile le plus longtemps possible. Le problème, c’est que le fait de vivre seul aggrave la déchéance, la dépendance, voire même la déprime et la cohorte de maladies associées.

Cherche petit logement

Fondamentale, ensuite, car désormais, toute politique du logement responsable en France doit prendre en compte cette donnée majeure. Désormais, plus des deux-tiers des Français ont besoin d’un petit logement capable d’accueillir confortablement 1 ou 2 personnes, sachant qu’une personne seule ou un couple a plus ou moins besoin de la même surface habitable pour vivre, à savoir au minimum : une chambre à coucher, un salon pièce à vivre, une cuisine, et une salle de bain.

Il y a 40 ans, la moitié des foyers français étaient composés d’au moins 4 personnes, ce qui correspondait à un tout autre type de logements. De même, dans les années 1960, les familles nombreuses d’au moins 5 personnes -2 parents et 3 enfants- représentaient un foyer sur cinq. Aujourd’hui, seul un foyer sur 16 compte 5 membres, ou plus.

On le voit, ces statistiques publiées par l’Insee ne sont donc pas qu’une simple photographie à un instant T de notre pays, mais surtout un outil majeur d’aide à la prise de décision, en matière notamment de santé publique, et de politique de logement. Pourvu que ceux qui sont actuellement aux affaires s’en servent pour prendre les bonnes décisions !  


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.