Des jouets plus chers et plus difficiles à trouver pour Noël

1,2 MILLIARD
Le secteur du jouet a réalisé un chiffre d'affaires de 1,2 milliard
d'euros au premier semestre.

C'est une vision de cauchemar pour les parents : les rayons jouets des magasins pourraient être moins remplis qu'à l'accoutumée en fin d'année, et quand les produits sont disponibles, ils seront plus chers. La faute à la logistique dans les transports et le coût des matières premières.

Comme une bonne partie de l'économie, le secteur du jouet essuie une tempête parfaite. D'une part, le coût des matières premières ne cesse d'augmenter, en particulier celui du plastique et du carton. D'autre part, la logistique dans les transports est bousculée par la pandémie, ce qui pourrait provoquer de sérieuses difficultés d'approvisionnement en fin d'année. La publication spécialisée LSA indique par exemple que les commandes de gros passées cet été n'ont pu être embarquées qu'à moitié. Or, c'est durant l'été que les distributeurs constituent leur stock pour Noël…

Course aux jouets plus compliquée

Est-ce que les consommateurs vont devoir se marcher dessus lors de la traditionnelle course aux jouets de fin d'année ? C'est à prévoir… Les parents prévoyants devront avoir la présence d'esprit de se préoccuper du problème dès maintenant afin d'éviter les déconvenues sous le sapin le matin du 25 décembre… Ils devront aussi se faire à l'idée que les jouets coûteront plus cher. « Beaucoup de nos adhérents avaient prévu de n'augmenter leurs tarifs qu'en janvier, mais ils n'ont pas pu tenir », explique à LSA Alain Ingberg, président de l'Association des créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF).

Hausse modérée des prix

Toutefois, la hausse des prix devrait être modérée, elle s'établira entre 3 à 6% selon les produits. Après deux confinements et une année très compliquée, le secteur du jouet a retrouvé le sourire au premier semestre, en réalisant un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros (+5% d'une année sur l'autre). Le champion du début de l'année, ce sont les cartes Pokémon dont les ventes ont explosé de 164% ! Les ventes ont augmenté de 25% dans le commerce en ligne et de 12% dans les boutiques spécialisées. En revanche, elles ont reculé dans les grandes surfaces alimentaires.


A découvrir