Dominique Strauss-Kahn se serait-il reconverti dans la banque d'affaires ?

Dominique Strauss-Kahn a passé quatre ans à la tête du Fonds Monétaire
International.

[Mise à jour mercredi 24 avril 2013] : Selon un porte-parole de la banque, Dominique Strauss-Kahn travaille effectivement avec la banque d'affaires Arjil. "DSK et Arjil sont en discussions d'affaires, comme Arjil est en discussion d'affaires avec d'autres et DSK n'a pas de bureaux dans les locaux de la banque".

Economiematin.fr maintien que les relations d'affaires de Dominique Strauss-Kahn.

Voici quelques semaines, l'on prêtait à l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy un rôle de président de fonds d'investissement franco-qatari, rôle démenti par l'intéressé.

Et voici que l'on prêterait cette fois à Dominique Strauss-Kahn, ancien directeur général du Fonds Monétaire International (FMI), ancien ministre de l'Economie des Finances et de l'Industrie, une nouvelle carrière dans... la banque d'affaires. On le savait déjà conférencier de luxe, conseiller officieux de certaines entreprises ou états, le voici semble-t-il dans les fusions acquisitions. Il a été porté à la connaissance de la rédaction d'Economiematin.fr que DSK avait ses habitudes dans les bureaux de la banque d'investissement Arjil, 84 avenue d'Iéna.

D'après des professionnels de la fusion-acquisition qui travaillent avec ARJIL, DSK y disposerait d'un bureau, et serait impliqué sur certains dossiers dont la banque  a la charge. Le site web de la banque revendique d'ailleurs son expertise  sur les gros dossiers, à l'échelle d'un ancien patron du FMI : "ARJIL offre l'ensemble des prestations d'investment banking dans un cadre international".

ARJIL fait partie du groupe Altium, réseau européen d'équipes de banquiers d'investissement. Parmi les associés connus d'ARJIL, on retrouve Noël Forgeard, ancien patron d'Airbus et d'EADS, qui a croisé dans sa carrière Dominique Strauss-Kahn à plusieurs reprises. 

ARJIL, contacté par téléphone, n'a pas donné suite pour l'instant à nos demandes d'interview.


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).