Égalité des sexes : la France obtient un classement honorable

1.127
Les femmes finlandaises ont droit à 1.127 jours de congé maternité.

Les positions de la France en matière d'égalité des chances pour les femmes sont plutôt bonnes : notre pays se classe 14e sur 100, nous apprend l’Indice d’Égalité des Chances pour les Femmes 2020/21 produit par N26.

Chances des femmes : la France en bonne position sur la plupart des critères

La France a encore beaucoup de travail à faire avant de pouvoir revendiquer une égalité des chances entre les hommes et les femmes. Mais, comparé à beaucoup d’autres pays, les positions de la France en la matière sont finalement plutôt bonnes, peut-on conclure à la lecture de l’Indice d’Égalité des Chances pour les Femmes 2020/21 produit par N26. Cent pays ont été analysés dans le cadre de cette étude : sur les 100, la France se classe 14e, ce qui est plutôt par mal… même si certains diront que d’autres pays européens comme la Norvège (1e), la Finlande (2e), l’Islande (3e), le Royaume-Uni (4e) ou l’Allemagne (5e) nous ont largement devancés.

Le score de la France en matière d’écart salarial entre les hommes et les femmes est élevé, même s’il reste en-dessous de celui de nos voisins : 93,6 contre 95,6 en Islande, 95,7 en Suède et 95,9 en Suisse par exemple. L’accès des femmes à l’éducation est globalement correct, avec un score de 93,7… mais il est toujours inférieur à celui de la Suède (97,1) et du Canada (99,5) notamment. Et les scores de notre pays en matière de présence de femmes dans le management (96,9) et dans l’entreprenariat (98,4) sont très bons.

Congé maternité et femmes chef de gouvernement : la France a encore du travail à faire

Si la France obtient un bon score pour le nombre de femmes au gouvernement, depuis 1970 elle a en revanche compté une seule femme Premier ministre, et pendant peu longtemps (Édith Cresson, entre mai 1991 et avril 1992). La France reste également à la traîne en ce qui concerne le nombre de jours de congé maternité : les Françaises ont droit à 294 jours contre 350 au Danemark et 420 en Autriche par exemple. Et le champion en la matière est la Finlande, avec 1.127 jours de congé maternité.

Quant aux villes françaises où les femmes ont le plus de chances (sur les critères de la proportion des femmes dans les conseils municipaux, au sein des directions d’entreprises ainsi que de femmes entrepreneurs et de femmes maires), Strasbourg arrive en tête, suivi de Montpellier, Paris, Nice Toulouse et Lille.


A découvrir