Emploi : les compétences essentielles pour votre CV et lettre de motivation

0,6
En un an en France, le taux de chômage mesuré en novembre par le
Bureau international du travail (BIT) est en hausse de 0,6 point, ce
qui fait 2,7 millions de chômeurs en tout.

À quelques jours de cette fin d’année, je vais m’efforcer de vous donner des bons plans ou tout au moins des conseils pour que la prochaine soit plus agréable, voire, profitable.
 

Aujourd’hui, parlons emploi mais pas postes, plutôt compétences. Autrement dit, dans vos lettres de motivation, voici ce qu’il faudra prioritairement mettre en avant.
 

Les compétences particulièrement recherchées par les employeurs

En top position numéro 1, ce sont évidemment les connaissances en informatique et en programmation qui ouvriront plus que jamais la porte de l’entreprise, et l'accès quasi direct au CDI. Si vous voulez apprendre, c’est le moment ou jamais de sauter le pas.

Juste derrière, en position numéro 2, les employeurs de 2021 chercheront des personnes capables de gérer des équipes, dotées de capacités de communication et de négociation. Les entrepreneurs qui voudraient postuler seront bien vus, surtout s’ils sont capables de prendre des initiatives, d’intraprener si vous comprenez le sens de ce néologisme.
 

Le plus dans votre CV et lettre de motivation

Ensuite, les candidats ayant une expérience en gestion de projet auront toutes leurs chances, tout comme les créatifs. 

Enfin, sans vouloir tout vous lister ici, je retiens un autre atout apprécié des employeurs : la formation continue. Oui, ceux qui auront acquis de nouvelles compétences ou savoir-faire ces derniers mois, ou qui vont le faire, seront prioritaires sur le marché de l’emploi compliqué de 2021.


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).