Entreprendre en Israël : bonne ou mauvaise idée ?

Start-up, santé, tourisme, immobilier : Israël est un pays d'avenir, un pays dans lequel il est judicieux d'investir et d’entreprendre. Les opportunités sont légion et le contexte favorable…  à condition de connaître les spécificités du business « made in Israël ». « La création d’entreprise est l’un des principaux moteurs de l’économie israélienne », juge l'entrepreneur et ancien sénateur Jean-Pierre Bansard.

En Israël plus qu’ailleurs, l’entrepreneuriat est une valeur cardinale. Ce petit pays rivalise à ce titre avec les Etats-Unis, où la culture entrepreneuriale est pourtant exacerbée. La création d’entreprise est donc l’un des principaux — si ce n’est le principal — moteurs de l’économie israélienne.

Malgré sa situation privilégiée, en plein cœur du Proche-Orient, Israël n’a pas la chance de posséder des richesses naturelles, comme le pétrole ou le gaz, dans son sol. Depuis la création de l’État en 1948, les femmes et hommes de ce pays n’ont eu d’autre choix que d’entreprendre pour créer de la richesse, développer l’économie et créer des emplois. La survie d’Israël est toujours passée par l’entrepreneuriat.

Israël, une terre d’opportunités pour les entrepreneurs

Entre Tel-Aviv et Jérusalem, un entrepreneur français sera donc comme un poisson dans l’eau. A condition toutefois de prendre en considération les spécificités des Israéliens. Ces derniers sont très durs en affaires. Les Méditerranéens ont tendance à être plus « ronds », plus coulants, plus souples. En France, avant d’évoquer les questions relatives au business, il est courant de parler de la pluie et du beau temps. Les Israéliens, eux, sont dans le concret, le tangible. En Israël, les discussions sont très directes : l'industriel ou l'entrepreneur avec lequel vous discutez vous demandera d'aller droit au but pour ne pas perdre de temps. Leur credo, c’est la rapidité, la qualité et la connaissance. En résumé, pour réussir en Israël, soyez concret ! C'est la grande force de ce pays.

Innovation : des licornes et des talents à profusion

Ce sont en partie ces traits culturels et psychologiques particuliers qui expliquent la réussite de la « start-up nation » israélienne. Ce petit pays a été à l’origine d’un nombre incroyable de success story entrepreneuriales. Citons les licornes comme IronSource (marketing), Gett (VTC) ou Taboola (publicité), mais également Waze, la célèbre application de navigation GPS rachetée par Google en 2013. On ne compte d’ailleurs plus le nombre de pépites de la tech israélienne rachetées par des géants américains ces dernières années.

Cette profusion de start-up et ce statut de « start-up nation » s’expliquent par le vivier de talents locaux. Dans tous les domaines, Israël possède des ingénieurs et des chercheurs de très haut niveau. Le système éducatif et universitaire israélien figure parmi les plus performants au monde. Les universités les plus prestigieuses du pays, comme l’Université de Tel-Aviv, sont l’incarnation de cette excellence académique. Dans le domaine de la santé, les hôpitaux israéliens sont reconnus dans le monde entier, à l’image du Centre médical Chaim Sheba de Tel Hashomer, situé à proximité de Tel-Aviv.

S’associer avec un acteur local

Autre sujet : l’environnement juridique et réglementaire israélien. Il comporte deux facettes. D’un côté, il est aisé d’implanter son entreprise en Israël, les formalités sont rapides et fluides. En contrepartie, la réglementation est draconienne. Les autorités israéliennes sont pointilleuses et rigoureuses. Dans un Etat aussi petit qu’Israël, il n’y a pas de place pour l’à-peu-près.

En tant qu’entrepreneur, il faut arriver avec un projet bien ficelé. En Israël, si les investisseurs soutiennent volontiers des projets aboutis, ils ont une autre qualité : si votre projet est bancal, ils sont prêts à le co-construire avec vous. Israël est vraiment le pays de tous les possibles. Pour accroître ses chances de réussir son implantation, il est utile d’envisager un partenariat avec un acteur local, une pratique très courante en Israël.

Le financement des entreprises est l'un des autres atouts d'Israël. Omniprésents au sein de l’écosystème, les banques et les fonds d'investissement israéliens sont très puissants : ils soutiennent massivement les entrepreneurs et les aident à se développer.

Ne pas négliger le tourisme

A chaque fois qu’Israël subit une récession économique en raison d'éléments exogènes, le pays devient un peu plus abordable. A l’inverse, dès que le contexte économique et géopolitique s’améliore, les opportunités se renchérissent. L’un des secteurs les plus sujets à ces variations conjoncturelles est bien évidemment l'immobilier. En ce moment, les prix sont exorbitants. On peut donc légitimement s’interroger sur l’intérêt d’y investir à court terme...

D’autres secteurs offrent, en revanche, de belles opportunités en ce moment : la santé, les biotechs, la sécurité… Sans oublier le tourisme. Israël est un pays très accueillant, qui compte des centaines de kilomètres de côtes et de plages. Il existe de nombreux hôtels qui accueillent les touristes en toute sécurité.

Il est bien entendu regrettable que l’interminable conflit israélo-palestinien freine le développement d'Israël. Nous souhaitons tous que la paix s'installe enfin en Israël pour que le pays puisse étendre ses capacités et déployer sa puissance technologique à tous les pays de la région. La paix sera bénéfique à tous.


A découvrir