Impôt sur le revenu : quels taux de prélèvement en 2020 ?

Les taux de prélèvement de l’impôt sur le revenu devraient changer en 2020 en vertu de la loi de finances. Ce qui risque d’impacter votre calcul d’impôt.

Impôt sur le revenu : les taux de prélèvement en 2020

Le gouvernement a promis une baisse de l’impôt sur le revenu pour 2020 qui devrait concerner près de 17 millions de foyers fiscaux. Cette réduction sera le résultat d’une modification du barème d’imposition, donc des taux de prélèvement. Quels seront ces nouveaux taux en 2020 et comment vont-ils impacter le calcul de l’impôt ?

L’évolution des taux de prélèvement et l’impact sur le calcul de l’impôt

La réduction d’impôt annoncée par le gouvernement « en faveur des classes moyennes et populaires » équivaut à 5 milliards d’euros. Le gain moyen devrait être de 300 €, avec un plus haut pour la première tranche d’imposition (jusqu’à 350 €) et un plus bas pour les contribuables soumis à la deuxième tranche (jusqu’à 250 € pour un couple).

Cette baisse de l’impôt sur le revenu résulte d’une modification du barème progressif, qui détaille les taux de prélèvement et les tranches de revenus concernées par chaque taux. Ce qui est prévu dans le projet de loi de finances pour 2020, c’est une réduction du taux de la première tranche imposable (11 % au lieu de 14 %) et un abaissement des plafonds des deux premières tranches imposables (11 % et 30 %).

En vertu de ces changements, le calcul de l’impôt permettra de dégager le montant de la réduction promise. Pour en savoir plus et effectuer une simulation, nous vous invitons à consulter cette page sur le site Prosper.tax qui propose un calculateur complet.

La baisse de l’impôt sur le revenu appliquée dès janvier 2020

Cette modification des barèmes n’est déjà pas aisée à comprendre en tant que telle, mais l’entrée en vigueur du prélèvement à la source en janvier dernier complique encore les choses. Si le PAS a pour mérite de faire coïncider l’imposition et la perception des revenus, il se base néanmoins sur une déclaration faite par le contribuable au printemps de chaque année, avec une actualisation prévue en septembre.

Pour que la baisse de l’impôt sur le revenu soit ressentie dès 2020, cette règle a été chamboulée. De fait, les taux du prélèvement à la source seront recalculés en janvier 2020 pour intégrer les évolutions du barème. Ce sont toujours les revenus 2018 qui seront pris en compte (déclarés en 2019), mais rattachés au nouveau barème.

Conséquemment, le barème utilisé pour le calcul de l’impôt de janvier à août 2020 (avant actualisation) sera celui-ci :

    Le barème d’imposition actualisé applicable en septembre 2020

La particularité du prélèvement à la source fait que la déclaration effectuée au printemps 2020 concernant les revenus 2019 donnera lieu à une actualisation de l’impôt sur le revenu en septembre. À cette occasion, le barème d’imposition sera lui aussi actualisé, cette fois pour intégrer l’évolution annuelle des taux de prélèvement en plus des modifications exceptionnelles de ces taux et des tranches.

Ce qui veut dire que les taux de prélèvement à compter de septembre 2020 seront augmentés de 1 % pour tenir compte de l’inflation. Le barème applicable sera le suivant :

  Cette solution a été trouvée par le gouvernement pour intégrer les réductions au calcul de l’impôt sans attendre l’actualisation de septembre 2020. Mais cette décision complexifie encore un processus déjà difficile à appréhender, sans parler du fait que d’autres mécanismes devraient changer à la marge (comme le calcul de la décote).

Si vous voulez préparer convenablement votre déclaration 2020 et savoir si vous serez concerné par les baisses promises, le mieux est encore de vous munir de deux outils : d’une part, un simulateur pour calculer le montant futur de votre impôt sur le revenu. D’autre part, une source d’information pertinente à l’image du blog Lecapital.fr.


A découvrir