Boycott. Mac Do ferme 3 restaurants. Plus de personnel !!

73,18 %
73,18% de la population a reçu au moins une dose de vaccin au 6
septembre 2021.

Voilà une conséquence très concrète de la mise en place d’un pass sanitaire bien mal conçu, mis à la hâte et qui n’a strictement aucun intérêt sanitaire.

Je rappelle à ceux qui font encore l’effort de penser et de réfléchir que si l’on ne sait pas tout, certains éléments sont établis et peuvent changer mais à ce jour nous savons que :

1/ Lorsque l’on est vacciné, on peut quand même infecter et contaminer. Que l’on soit médecin vacciné à l’hôpital ou petit-fils qui vient voir mamie à l’Ehpad.

2/ Le pass sanitaire a pour conséquence de mélanger des vaccinés non-testés et non masqués avec des non-vaccinés testés du jour ou de la veille et négatifs au covid, ce qui revient à dire que le pass sanitaire est un véritable permis d’infecter les non-vaccinés ce qui est d’une grande perversité ou d’une immense incompétence politique. Au choix.

3/ Il n’y a aucun intérêt à vacciner les plus jeunes pour soi-disant protéger les vieux puisque les jeunes ne risquent (presque) rien, et qu’ils peuvent quand même infecter les anciens.

Conclusion, le seul pass sanitaire qui aurait un sens serait un pass sanitaire uniquement basé sur l’immunité naturelle (j’ai déjà été infecté par le covid et donc je suis immunisé) ou sur le test systématique de tous.

Le reste c’est de l’escroquerie aussi bien médicale que politique car cela ne peut pas marcher.

Enfin, les vaccinés peuvent aussi faire des formes graves et être hospitalisés surtout lorsqu’ils ont plus de 65 ans ce que démontre de façon dramatique l’exemple israélien.

Donc lorsque je vois les jeunes fuir Mac Do qui est obligé de fermer ses portes, je me dis qu’il faut peut-être en passer par là pour que ce pays puisse commencer à réfléchir à nouveau, à penser, à faire de la science, sans panique, sans peur et à débattre, car évidemment il y a plein d’alternatives.

Faute d’employés, McDonald’s ferme les salles de trois restaurants dans le Morbihan

Source Ouest-France ici.

« Les restaurants McDonald’s de Vannes, Séné et Auray (Morbihan) n’accueillent plus les clients en salle mais uniquement en drive. Il leur manque 120 salariés pour fonctionner normalement. L’obligation du passe sanitaire serait l’une des causes.

« C’est la première fois qu’on est contraint de fermer nos salles faute d’employés ! » Tiphaine Legeard, directrice du McDonald’s de Séné, près de Vannes (Morbihan) n’en revient toujours pas. Le 31 août 2021 au soir, lors du dernier grand rush de la saison estivale, elle a dû fermer sa salle de restaurant vers 18 h. « Ça n’était pas possible de faire autrement si on voulait maintenir le drive dans de bonnes conditions », assure-t-elle.

120 postes à pourvoir

Elle n’est pas la seule à avoir dû procéder ainsi. Les établissements de Vannes et d’Auray appartenant à la même franchise ont également écourté leur service. En cause ? Le manque de personnel. « 120 postes sont à pourvoir sur les trois restaurants pour fonctionner normalement. Rien qu’à Séné, on recherche une trentaine de salariés. On propose des contrats de 10 h à 104 heures voire plus. Septembre a toujours été compliqué pour nous, le temps que les étudiants à la recherche d’un job obtiennent leurs emplois du temps, mais on avait toujours un flux de candidatures. Là, rien. »
 

Je savais que nos amis bretons avaient la tête dure, mais cela se confirme.

N’y voyez bien évidemment aucune critique à l’égard du caractère de nos compatriotes de Bretagne.

Je pense que les problèmes se posent toujours à partir du moment où certains s’arrogent le droit de dire aux autres comment ils doivent vivre.

Que ce soit entre famille, entre communauté ou entre nation, quand l’un veut imposer sa façon de vivre ou de mourir à l’autre, alors cela se termine mal…en général.

Entre ceux qui ne veulent plus travailler pour ne pas se faire piquer, et ceux qui ne veulent plus consommer pour ne pas se faire piquer ou pour protester contre le fait de devoir subir des contrôles pas toujours sympathiques lors de moments censés être de plaisir, nombreux sont ceux qui boycottent aussi bien le « travail » que la « consommation ». C’est une arme pacifique et très efficace car les bénéfices se font toujours sur les 10 derniers pourcents de l’activité !

Le pass sanitaire est une ânerie sanitaire et économique à laquelle il faut mettre fin.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.