Une franco-américaine et deux autres économistes reçoivent le Nobel

9
Les lauréats se partagent la somme de 9 millions de couronnes
suédoises.

Le prix Nobel de l’économie a été décerné à Michael Kremer, Adhijit Banerjee et la Franco-américaine Esther Duflo, lundi 14 octobre. Une façon de récompenser des travaux qui ont changé l’approche au développement.

Réduire la pauvreté

Dernier né des Nobel, celui de l’économie, qui réussi plutôt bien aux Français. Lundi 14 octobre à Stockholm, la Franco-américaine Esther Duflo, Michael Kremer et Adhijit Banerjee ont été récompensés pour leurs travaux visant à réduire la pauvreté dans le monde.

Ils « ont introduit une nouvelle approche expérimentale pour obtenir des réponses fiables sur la meilleure façon de réduire la pauvreté dans le monde », a expliqué Göran Hansson, secrétaire général de l’Académie royale des sciences qui décerne le prix.

Une méthode démocratisée

Les trois économistes ont « utilisé des expériences de terrain pour tester diverses interventions susceptibles d’améliorer les résultats scolaires », explique l’Académie. Une technique devenue référence dans l’économie du développement.

Ce Nobel est le dernier d’une série de prix décernés depuis le lundi 7 octobre. La récompense est la même pour tous les lauréats, quelle que soit la discipline : une médaille d’or, un diplôme et une somme de 9 millions de couronnes suédoises, soit 830.000 euros.


A découvrir