Paradise Papers: quand l'Intérieur et la Justice soutiennent les paradis fiscaux...

18 MILLIARDS ?
L'optimisation fiscale coûterait 18 milliards au budget de la France

C’est évidemment une « affaire » dans les affaires. La mutuelle Intériale, qui vient d’être référencée (en partenariat avec Axa) comme mutuelle du ministère de la Justice, et qui assure traditionnellement les policiers, a créé une structure à Malte… révélée par les Paradise Papers. C’est ce qui s’appelle « l’arroseur arrosé ».

Le Monde vient de révéler que la mutuelle Intériale avait créé une structure à Malte, officiellement pour y agir dans le domaine de la santé. On s’en délecte, puisque, rappelons-le, ces pratiques n’ont rien d’illégal, mais sont aujourd’hui pointées du doigt comme honteuses et immorales.

Or, quel est le métier de la mutuelle Intériale?

Comme son site Internet l’indique, la mutuelle d’Intériale est d’abord dédiée à la complémentaire santé des policiers. Son conseil d’administration compte d’ailleurs un certain nombre d’huiles de la police. Tiens! des policiers qui créent une structure à Malte mise à l’index par les Paradise Papers?

Plus amusant encore: le consortium entre Intériale et Axa, monté pour la circonstance l’an dernier, a obtenu un référencement unique au ministère de la Justice, au grand dam des syndicats maison (qui préféraient la mutuelle du ministère de la Justice). Le ministère de la Justice qui choisit, pour ses fonctionnaires, une mutuelle citée dans les Paradise Papers? On croit rêver.

À la décharge du ministère de la Justice, Intériale revendique sur son site le premier prix décerné par l’Argus de l’assurance en 2015 en matière de responsabilité sociétale. De quoi endormir la vigilance des décideurs.

« Intériale est née en 2008 de la fusion de trois mutuelles de la Fonction Publique.
C’est une mutuelle pour les fonctionnaires, créée et gérée par des fonctionnaires.
Son conseil d’administration est composé de professionnels issus de collectivités territoriales, du Ministère de l’Intérieur (Police Nationale, Préfectures, Administration centrale). »

Article écrit par Eric Verhaeghe pour son blog


A découvrir


Eric Verhaeghe

Né en 1968, énarque, Eric Verhaeghe est le fondateur du cabinet d'innovation sociale Parménide. Il tient le blog "Jusqu'ici, tout va bien..." Il est de plus fondateur de Tripalio, le premier site en ligne d'information sociale. Il est également  l'auteur d'ouvrages dont " Jusqu'ici tout va bien ". Il a récemment publié: " Faut-il quitter la France ? "