Paris : Anne Hidalgo ne veut plus de camions, mais développer le "RER-fret"

"J'étudie l'idée du tram-fret et du RER-fret qui permettrait de
desservir les magasins du cœur de Paris"

Fini les camions dans les rues de Paris ? C'est une possibilité qui pourrait voir le jour, si Anne Hidalgo est élue en 2014 aux élections municipales. En effet, la première adjointe au maire de Paris, Bertrand Delanoë, et candidate à sa succession à la tête de la capitale, souhaite "revoir l'espace accordé aux deux-roues motorisés" et "faire en sorte que les camions n'entrent plus dans Paris", affirme-t-elle dans une interview pour Direct Matin publiée mardi. "J'étudie l'idée du tram-fret et du RER-fret, par exemple jusqu'aux Halles, qui permettrait de desservir les magasins du cœur de Paris", précise Anne Hidalgo.

L'adjointe au maire de Paris entend réduire la circulation automobile à Paris et développer Autolib' qui "est une invention majeure qui contribue à faire baisser le trafic automobile". La candidate PS à la succession de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris, veut aussi "continuer à développer la place du vélo" et renforcer la vigilance autour des deux-roues motorisés "avec de nouvelles mesures de sécurité". Elle se propose également, pour lutter contre la pollution de l'air d'aller "à la reconquête de certaines places et de nouveaux espaces", comme les places de la Bastille et de la Nation.

Anne Hidalgo voudrait également reconquérir l'héliport dans le XVe arrondissement qui est "une anomalie urbaine".


A découvrir

Tugdual de Dieuleveult

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.