Péages autoroutiers : la hausse sera moins importante que prévu

1,5 %
Le Gouvernement avait annoncé une hausse qui pouvait atteindre 1,5% en
février 2020.

Quand on est automobiliste, en général, on n’aime pas trop le 1er février, et pour cause : c’est la date à laquelle les péages des autoroutes augmentent. Le 1er février 2020 ne fera pas exception, mais le Gouvernement a annoncé une bonne nouvelle : la hausse ne sera pas aussi importante que prévu.

Une petite frayeur signée Jean-Baptiste Djebbari

L’une des premières annonces publiques du nouveau secrétaire d’État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, n’a pas manqué de faire craindre le pire aux automobilistes. Interrogé sur la hausse des péages autoroutiers le 3 novembre 2019 sur RTL, le secrétaire d’État annonçait une hausse comprise entre 1% et 1,5% en moyenne.

Si cette augmentation théorique était inférieure à celle de 2019 lorsque les hausses ont frôlé les 2%, elle restait importante, ce qui entraînait, de fait, une baisse de pouvoir d’achat alors que la grogne des Gilets Jaunes, dont c’était le premier anniversaire du mouvement le week-end du 16 et 17 novembre 2019, ne semble pas se calmer.

Une hausse de moins de 1% pour les autoroutes en 2020

Le Journal Du Dimanche, le 17 novembre 2019, vient contredire le gouvernement. Selon ses informations, la hausse des tarifs autoroutiers sera comprise entre 0,71% et 1,07%. Un peu moins que prévu, donc, même si une hausse aura bien lieu.

Toujours selon le journal, cette hausse plus légère s’explique par la stagnation de l’inflation (0,6% hors tabac en octobre 2019) qui rentre en compte dans le calcul mathématique de la hausse des tarifs des autoroutes.


A découvrir