Le Royaume-Uni entre en déflation pour la première fois depuis... 1960 !

0,1 %
Le Royaume-Uni enregistre une baisse des prix à la consommation de
0,1% en avril 2015.

Tout va bien en Europe, la croissance est de retour, la reprise est là, la crise est passée et... le Royaume-Uni est désormais en déflation. Une situation que le pays n'avait pas connue depuis plus de 50 ans. Tout va bien on vous dit !

Les prix à la consommation en baisse en avril 2015

Les statistiques sur les prix à la consommation ne datent que de 1996 au Royaume-Uni mais les économistes sont formels : en extrapolant la croissance du pays plus durant le 20ème siècle c'est bien la première fois que le Royaume-Uni est en déflation. La dernière fois c'était après la deuxième guerre mondiale, en 1960.

Selon l'Office National des Statistiques en effet les prix à la consommation ont chuté de 0,1% en avril 2015 par rapport au même mois de 2014. C'est moins que le 0% de croissance prévu par les économistes. Maigre consolation, ils ont augmenté de 0,2% entre mars et avril 2015... mais les faits sont là : la déflation est là. Et ce n'est pas fini.

La guerre des prix en toile de fond et risque de bulle immobilière

Si les prix à la consommation ont chuté au Royaume-Uni c'est à cause de la guerre des prix que se mènent depuis des mois les enseignes de grande distribution dans le pays. De fait, si les analystes s'attendent à ce que les ventes aient augmenté de 4% entre avril 2014 et avril 2015, les prix ont chuté fortement : la nourriture a vu ses prix baisser de 3% (données annualisées) durant chacun des quatre premiers mois de 2015.

Pire : en faisant abstraction de ces données et des produits de consommation volatiles comme l'alcool, l'énergie ou encore le tabac (ce qui donne "l'inflation sous-jacente") le Royaume-Uni n'est pas au mieux de sa forme. Si l'inflation sous-jacente reste positive de 0,8% elle est au niveau le plus bas depuis... 2001.

Et en contrepartie il semblerait que le pays soit aux prises avec une bulle immobilière menaçante : les prix ont augmenté de 9,6% sur douze mois en mars 2015. Une augmentation qui accélère par rapport à février 2015 (7,4% sur un an).


A découvrir