Le sentiment pro-européen en forte hausse

33 %
Le soutien à l'Union européenne n'est que de 33% en France

Le sentiment pro-européen est particulièrement élevé dans l'ensemble des pays de la zone euro… saut en France, qui fait office d'exception.

Le dernier Eurobaromètre réalisé pour le compte de la Commission européenne montre que le sentiment pro-européen est au plus haut depuis dix ans : 44% des personnes interrogées dans les 17 pays de la zone euro soutiennent les institutions et se disent en faveur de la zone euro. Un chiffre en hausse de 12 points depuis 2015. 45% des citoyens sondés ont une image positive de l'Union européenne. Mieux encore, 55% sont satisfaits du fonctionnement démocratique de l'UE, alors que les institutions de l'Union sont souvent pointées du doigt pour leur opacité. 75% des sondés se déclarent en faveur de l'euro, un Européen sur deux estime que la situation économique est bonne dans les pays ayant la monnaie unique comme devise.

Optimisme pour l'UE

L'optimisme pour l'avenir de l'Union européenne est partagé par 61% des sondés, c'est dix points de plus qu'en 2013. Parmi les dossiers qui inquiètent le plus les personnes interrogées, celui de l'immigration n'est plus en tête de liste avec 34% des sondés ; en 2015, ils étaient 58% à placer ce dossier en tête de leurs préoccupations. L'environnement et le réchauffement climatique progressent en revanche, en passant de 10% en 2014 à 35% aujourd'hui. 

La France à l'écart

La France fait figure de vilain petit canard dans ce concert de louanges. L'Union européenne ne récolte que 33% de soutien dans l'Hexagone… Il n'y a guère qu'au Royaume-Uni, qui s'apprête à quitter l'UE, que le soutien est plus faible (29%). Les trois pays les plus enthousiastes sont la Lituanie avec 72%, le Danemark (68%) et l'Estonie (60%). Le Brexit, les populismes et l'apparition des démocraties « illibérales » dans l'Est poussent le sentiment pro-européen au plus haut.


A découvrir