La SNCF annule de nombreux trains pour cet été

35,1 MILLIARDS €
Le chiffre d'affaires de la SNCF a été de 35,1 milliards d'euros en
2019.

Vous avez réservé un train pour cet été, pour partir en vacances ou juste rentrer chez vous ? Faites attention : la SNCF est en train d’en annuler certains, de plus en plus même, selon les retours des clients sur les réseaux sociaux. Et ce n’est pas un bug : la SNCF assume complètement.

100% de l’offre SNCF durant l’été ? Pas vraiment

L’affaire ne manquera pas, une nouvelle fois, de donner une mauvaise image de la SNCF auprès des Français. Le transporteur avait en effet annoncé que 100% de son offre serait disponible dès le 29 juin 2020… de quoi rassurer les Français qui, de plus, ont pu bénéficier de près de 3 millions de billets à 49 euros maximum afin de relancer les réservations.

Mais, sur Twitter plusieurs internautes signalent, tout en interpellant la SNCF à ce sujet, que des trains qu’ils ont réservés ont été annulés sans explication. Ils craignent désormais de devoir changer pour un autre train plus cher, et donc perdre de l’argent, ou devoir renoncer à leurs congés.

Pas assez de réservations de trains

Alors que la grogne monte, la SNCF assume. Interrogé par LCI, le groupe précise que les réservations n’ont pas été au rendez-vous : les taux d’occupation des trains ne seraient que « entre 10 et 15% pour le mois de juillet, 6% pour le mois d’août ». Trop peu pour que le transporteur continue de proposer tous les trains.

Un TGV, à l’instar d’un avion, n’est rentable que si son taux de remplissage est supérieur à 70%. Le groupe doit donc regrouper ses voyageurs pour améliorer le taux d’occupation et éviter de perdre, encore, de l’argent : en six mois, entre grèves contre la réforme des retraites et crise sanitaire, la SNCF a encaissé une perte nette de 4 milliards d’euros. La SNCF nous a informés que seuls les trains ayant enregistré un taux d'occupation très faible avant le 2 juin 2020 ont été annulés ce qui représente, selon l'entreprise, moins de 5% des trains prévus durant l'été.

Une bonne nouvelle, pour les voyageurs concernés par les suppressions de trains réservés : il semblerait qu’il n’y ait pas de frais à payer pour changer son billet, et que le prix payé reste le même (donc sans majoration liée au changement).


A découvrir