TousAntiCovid : attention aux faux sms contenant un virus

10 millions
TousAntiCovid a franchi les 10 millions de téléchargements.

Je vous l’ai déjà dit un million de fois, mais voici la mille et unième alerte : en période de crise, il y a toujours des escrocs prêts à profiter de la situation, sans état d’âme.

Un virus malveillant

Comme la quasi-totalité des Français, vous avez sans doute reçu un message SMS du gouvernement vous proposant de télécharger l’application “TousAntiCovid”. L’aubaine n’a pas échappé à des petits malins. Reprenant mot pour mot le message gouvernemental, ils ont eux aussi envoyé des SMS à un nombre indéterminé d’abonnés français.

À l’intérieur figurait un lien, soi disant direct vers l’application “TousAntiCovid”. Mais en réalité, ce lien conduisait vers un clone malveillant. Un clone dont la fonction consiste évidemment à pirater toutes les informations disponibles sur le téléphone, à savoir, les codes d’accès aux services bancaires, mais aussi les codes d’accès aux réseaux sociaux.

Modifier vos mots de passe

Si vous avez été victime de ce piratage, ou si vous avez un doute sur l’application que vous avez téléchargée la semaine dernière, ou bien encore, si vous recevez ou avez reçu tout dernièrement ce message, déclenchez la procédure d’urgence. La campagne de SMS du gouvernement a en effet été arrêtée voici plus d’une semaine. Tout ceux arrivés après sont forcément des faux.

Basiquement, il faut immédiatement changer tous vos mots de passe critiques, et même prévenir votre conseiller bancaire. Et pour les réseaux sociaux, attention ne négligez pas le problème : les pirates en profitent pour communiquer avec vos amis et relations à votre insu bien évidemment, et à leur tour, tenter de les contaminer. Là encore, soyez vigilants.


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).