Quand la transition énergétique traîne, le CESE s'exprime

217 MILLIARDS €
Sortir du nucléaire pourrait coûter 217 milliards d'euros à la France.

Le Conseil économique social et environnemental (CESE) vient de publier un avis qui met en avant des pistes pour « accélérer la transition énergétique ». Un avis qui, comme toujours pour cette chambre, ne contraint pas et ne devrait pas peser sur la politique du gouvernement.

Quand le Conseil économique social et environnemental (CESE) s’exprime, personne n’est tenu d’écouter. C’est bien le reproche le plus répandu sur cette chambre constituée de personnalités de tous horizons – de la franc-maçonnerie au scoutisme en passant par les syndicats et le sport. Un constat d’autant plus frustrant quand cette chambre met le doigt sur un vrai problème, en l’occurrence le retard dans la mise en branle de la transition énergétique.

« La loi LTECV devait permettre en particulier à la France de diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. Pourtant, force est de constater que notre pays ne se trouve pas encore sur une trajectoire permettant de réaliser cette ambition : les émissions globales de gaz à effet de serre (GES) ont augmenté de nouveau en 2015 et 2016 ; notamment dans le secteur du transport.


 

Lire la suite sur RSE Magazine


A découvrir