Vacances 2018 : un budget inférieur à 2 000 euros pour 61 % des Français

1 000 euros
Pour leurs vacances, 50 % des Français envisagent une dépense
supérieure à 1 000 euros.

À l’été 2018, 1 Français sur 4 dépensera plus de 2 000 euros pour ses vacances, et autant y consacreront entre 1 000 et 2 000 euros, apprend-t-on d’un sondage mené par le comparateur d’offres de voyages en ligne Kayak.

Avec ses économies, 1 Français sur 3 préfère partir en vacances

Pour les Français, l’évasion estivale reste un moment privilégié, pour lequel ils n’hésitent pas à dépenser des sommes plus ou moins importantes. Ainsi, 23 % de nos compatriotes prévoient d’y consacrer entre 2 000 et 5 000 euros, et 27 % envisagent une dépense comprise entre 1 000 et 2 000 euros. Toujours est-il qu’un Français sur cinq (21 %) modérera ses dépenses en mettant entre 500 et 1 000 euros dans ses vacances. Quant aux vacanciers les plus économes, 11 % espèrent limiter leurs dépenses à 500 euros, et 2 % prévoient même de partir pour moins de 100 euros.

Pour se faire plaisir grâce à leur épargne disponible, 31 % de nos compatriotes optent en effet pour des vacances. (À titre de comparaison, 20 % préfèrent dîner à l’extérieur et 16 % mettent leurs économies dans le shopping.) Mais en dépit du cliché répandu, les Français ne sont par la nation championne des vacances, puisque les Espagnols sont quasiment 50 % à déclarer qu’ils préfèrent partir en vacances dès qu’ils ont de l’épargne disponible.

Désormais, autant de Français optent pour des meublés de tourisme que pour des hôtels

Quant aux activités, la randonnée revient parmi les activités de vacances envisagées une fois sur quatre, suivie par le camping à 24 %. À noter que les voyageurs de France comptent également profiter des vacances pour se reconnecter avec leurs racines : l’été dans la maison familiale du pays d’origine est également au programme dans 22 % des cas.

Concernant l’hébergement sur le lieu de vacances, le cœur des Français balance entre hôtel et meublé de tourisme, qui récoltent chacun 32 % des suffrages. Étant donné la popularité en France d’Airbnb et consorts, les Français font en effet preuve de défiance vis-à-vis des hôtels, mais il ne faut pas oublier que c’est loin d’être le cas partout. 65 % des Finlandais et 61 % des Suédois optent systématiquement pour un hôtel, de même que 64 % des Espagnols. Et pour choisir le lieu de leurs prochaines vacances, 43 % de nos compatriotes font confiance au bouche-à-oreille. 36 % des Français consultent également des sites de voyages. Enfin, les « hobbies » constituent, pour 22 % d’entre eux, un autre biais d’inspiration.


A découvrir