Forfaits mobiles : les ménages paieront 600 millions de plus par an

La hausse des forfaits mobiles et internet est inévitable. La facture individuelle des Français va augmenter de 600 millions par an.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Modifié le 6 décembre 2022 à 13h24
forfaits mobiles intenet hausse tarif
600 MILLIONS €Les factures des forfaits mobiles et internet vont augmenter quel que soit l'opérateur pour un total de 600 millions d'euros par an.

Une hausse légale des forfaits mobiles, commune à tous les opérateurs, semble inévitable

Les forfaits mobiles et internet vont nécessairement augmenter. Votre opérateur, que ce soit Orange, SFR, Bouygues ou Free, n’y est pour rien. La hausse relève d’une décision gouvernementale, inscrite dans le projet de loi finance Budget 2023. Tous les forfaits mobiles vont augmenter d’au moins 0,75 €. Cette mesure exceptionnelle tend à participer au développement numérique du territoire.

Aucune date d’application de l’augmentation n’a encore été communiquée, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle concernera tous les forfaits. Imposée par le gouvernement et par la loi dans l’article 5, la hausse ne fait aucune exception, si ce n’est les téléphones fixes et les cartes SIM prépayées. La hausse est individuelle et n’est pas applicable à la facture totale d’un contrat comprenant plusieurs abonnements. Dans le cadre par exemple d’un pack famille, les 75 centimes se multiplient par le nombre de forfaits compris dans le contrat.

Développer le numérique, une ambition qui justifie la hausse des prix ?

Possibilité est cependant laissée aux différents opérateurs de ne pas imposer cette taxe à leurs abonnés, auquel cas il devront s’en acquitter en payant les frais d’eux-mêmes. La probabilité la plus élevée reste l’augmentation générale des forfaits. La justification communiquée pour la hausse des tarifs d’abonnement révèle la nécessité de faire peser sur les opérateurs le coût des « travaux à réaliser en vue du développement numérique ». En d’autres termes, il s’agit de généraliser sur l’ensemble du territoire la desserte de la fibre, et de couvrir le financement de l’entretien des réseaux.

Selon le site de statistiques Statista, au moins 72 millions de forfaits seraient recensés en France en 2022. La nouvelle taxe rapporterait donc 54 millions d’euros par mois. Ce montant est-il suffisant pour les projets auxquels il est attribué et peut-il répondre à l’ambition du développement numérique ? Rien n’est encore certain, si ce n’est l’augmentation qui finira par apparaitre sur la facture de votre forfait mobile.

Aucun commentaire à «Forfaits mobiles : les ménages paieront 600 millions de plus par an»

Laisser un commentaire

* Champs requis