Immobilier : votre DPE ne vaut déjà plus rien

Du changement à venir dans le diagnostic de performance énergétique des logements. Face à la crise actuelle, le gouvernement va faire des annonces dans quelques jours. L’enjeu : apporter de la flexibilité.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Modifié le 2 février 2024 à 18h17
immobilier-dpe-nouveau-gouvernement
7%Dans le secteur immobilier, 7% des logements ont un DPE classé G.

Du changement dans les DPE

Dans le cadre de son engagement pour la transition écologique, le gouvernement prévoit de revisiter les modalités du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Ce diagnostic, essentiel pour évaluer l'efficacité énergétique et l'impact climatique d'un logement, va connaître une simplification. Annoncée pour la mi-février 2024, cette initiative vise à introduire une plus grande flexibilité dans le processus d'évaluation. L'objectif est double : maintenir les ambitions du calendrier initial tout en rendant le dispositif plus fiable, notamment pour les petites surfaces.

Actuellement, 7 % des logements en France sont classés G, la catégorie la moins performante sur le plan énergétique. À partir du 1er janvier 2025, la loi Climat interdira la location de ces biens immobiliers afin de respecter les objectifs climatiques du pays. Cette mesure illustre la volonté du gouvernement de renforcer l'efficacité énergétique des bâtiments, considérée comme un levier crucial pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Plus d’équité dans l’immobilier ?

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, souligne l'importance de cette réforme, particulièrement en ce qui concerne la correction des biais actuels du DPE. En effet, pour l'instant, les petites surfaces sont défavorisées. Depuis juillet 2021, le DPE a évolué pour intégrer l'impact des logements sur les émissions de gaz à effet de serre, se basant sur les caractéristiques physiques du bâtiment plutôt que sur les factures énergétiques des occupants. Cette modification vise à fournir une évaluation plus précise et objective de la performance énergétique des logements.

La nouvelle mouture du DPE promet donc de rendre les diagnostics plus fiables et équitables, facilitant ainsi la mise en conformité des biens immobiliers avec les exigences à venir. Ces ajustements devraient permettre aux propriétaires et aux locataires d'aborder l'échéance de 2025 avec davantage de confiance. C'est en tout cas la promesse gouvernementale.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Immobilier : votre DPE ne vaut déjà plus rien»

Laisser un commentaire

* Champs requis