2014 : 1,3 milliard de smartphones, et moi et moi et moi

Par Olivier Sancerre Modifié le 2 décembre 2014 à 6h25

S'il y a un produit qui résume assez bien notre époque, c'est bien le smartphone. Popularisé par l'iPhone d'Apple blanc. en 2007, le secteur a depuis complètement explosé grâce aux modèles d'entrée de gamme qui permettent de s'équiper à bas coût.

Une croissance qui va décélérer

IDC, un cabinet d'analyses spécialisé dans la veille technologique, ne dit pas autre chose. Dans sa dernière livraison de prédictions pour 2014, l'institut annonce que le monde comptera 1,3 milliard de smartphones, soit 26,3% de plus que l'an dernier. Attention cependant : la croissance n'est pas infinie. IDC prévient en effet que la hausse va se ralentir, avec 1,4 milliard de smartphones livrés en 2015, soit 12,2% de croissance « seulement ».

Et IDC estime que cette décélération se poursuivra à l'horizon 2018, puisqu'il y aura alors 1,9 milliard de smartphones livrés cette année. Sur une planète qui compte 7 milliards d'habitants, ça n'est déjà pas si mal et les constructeurs devront batailler sur des marchés de renouvellement plutôt que d'équipement. Ils devront aussi revoir leurs méthodes de développement et production, ainsi que leurs tarifs, au plus près des préoccupations d'une clientèle qui proviendra majoritairement de pays en voie de développement. Le prix moyen d'un smartphone sera en 2018 de 135$, contre 241$ actuellement.

Les constructeurs chinois en embuscade

À ce petit jeu, les constructeurs chinois savent parfaitement s'adapter et il est probable qu'à terme, Samsung comme Apple, les deux ténors du marché actuellement, soient renvoyés à leurs chères études par Xiaomi, Huawei ou Lenovo.

Apple et ses iPhone compteront pour 14% du marché cette année (178 millions de téléphones vendus), contre 3% pour Microsoft et Windows Phone (35 millions d'unités). C'est Android qui se taille la part du lion, c'est à dire 82,3%, avec plus d'un milliard de smartphones livrés.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «2014 : 1,3 milliard de smartphones, et moi et moi et moi»

Laisser un commentaire

* Champs requis